27/04/2020 17:26

L'Australie envisage d'ouvrir ses frontières avec la Nouvelle-Zélande si la courbe d'infection au nouveau coronavirus continue de s'aplatir dans les deux pays voisins. "L’ouverture des frontières avec la Nouvelle-Zélande est une première étape logique dans la levée des restrictions avant que nous puissions envisager de s'ouvrir à d'autres pays de la région", a indiqué le ministre australien de l'Intérieur, Peter Dutton. "Nous pourrions envisager un tel accord avec la Nouvelle-Zélande, d’autant que les deux pays sont au même niveau dans la lutte contre la pandémie", a déclaré M. Dutton. Toutefois il a indiqué qu'il est très difficile de voir l'Australie ouvrir ses frontières avec d'autres pays comme les États-Unis et le Royaume-Uni à l'heure actuelle. De son côté, le vice-Premier ministre néo-zélandais, Winston Peters, a déclaré que si les frontières resteraient fermées "jusqu’à ce que nous voyions un vaccin mondial qui fonctionne", une frontière ouverte avec l’Australie est possible. "Si les chiffres en Nouvelle-Zélande et en Australie continuent de cette manière, alors c’est une possibilité sérieuse", a-t-il relevé, affirmant que toute décision d’ouvrir des frontières entre les deux pays devra s'assurer de la sécurité des deux populations. Le nombre de nouveaux cas a considérablement baissé ces derniers temps dans les deux pays voisins, avec neuf nouvelles contaminations recensées dimanche 26 avril en Australie et cinq en Nouvelle-Zélande.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Petits tours d'aventure lancés à Dà Lat Les circuits d'aventure avec un petit nombre de personnes sont une nouvelle tendance dans la ville de Dà Lat, province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre).