17/03/2021 22:26
>>L'Australie entame la production du vaccin développé par l'Université d'Oxford
>>Coronavirus : 15 nouvelles infections en Australie

L'Australie a demandé mercredi 17 mars à AstraZeneca et à l'Union européenne d'avoir accès en urgence à un million de doses du vaccin qu'elle a achetées afin de les fournir à la Papouasie-Nouvelle-Guinée, confrontée à une flambée du coronavirus. Le Premier ministre Scott Morrison a déclaré qu'il voulait utiliser ces doses, que l'Australie a commandées pour elle-même et payées, afin d'aider la Papouasie-Nouvelle-Guinée, située juste au Nord de l'Australie, à lutter contre le coronavirus. "Nous adressons une demande formelle à AstraZeneca et aux autorités européennes pour avoir accès à un million de doses de notre commande à AstraZeneca, non pas pour l'Australie mais pour la Papouasie-Nouvelle-Guinée, un pays en développement qui a désespérément besoin de ces vaccins", a dit M.Morrison à des journalistes à Canberra. "Nous avons signé un contrat pour ces doses, nous les avons payées. Et nous voulons voir ces vaccins arriver ici pour pouvoir soutenir notre plus proche voisin, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, à faire face" à ses besoins en vaccins, a-t-il dit. La démarche australienne intervient alors que l'Italie a bloqué début mars une livraison de vaccins AstraZeneca produite sur le sol européen et destinée à l'Australie. Rome a justifié cette mesure en invoquant "la pénurie persistante de vaccins et les retards d'approvisionnement de la part d'AstraZeneca" dans l'UE et en Italie. Bruxelles n'a pas émis d'objection au blocage décidé par l'Italie et a déclaré que d'autres pays de l'UE pourraient faire de même.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un ingénieur passionné de lego

À la découverte du lac Noong U sauvage et charmant Le lac Noong U qui se trouve à environ 30 km de la ville de Diên Biên Phu dans la province de Diên Biên, est aussi beau qu'une aquarelle car entouré de montagnes et de forêts de pins.