30/06/2020 22:41
L'Australie a dévoilé mardi 30 juin un vaste plan destiné à lutter contre des cyberattaques quelques jours après l'annonce par le gouvernement d'une attaque de grande ampleur.
>>Les cyberattaques en augmentation grâce au coronavirus
>>La lutte contre le cyberattaque qui profite du COVID-19
>>Une filiale de l'équipementier sportif Under Armour victime d'une cyberattaque

Le Premier ministre australien Scott Morrison, le 26 mars au Parlement à Canberra. Photo : AFP/VNA/CVN

Le Premier ministre Scott Morrison et son gouvernement ont annoncé que le pays consacrera 1,35 milliard de dollars australiens (825 millions d'euros) supplémentaires à la cybersécurité sur les dix prochaines années, soit une hausse d'environ 10% du budget pour cette période porté ainsi à 15 milliards de dollars australiens (9,16 milliards d'euros) au total.

La plus grande partie de ces nouveaux fonds permettra la création de 500 emplois supplémentaires au sein du service de renseignement spécialisé Australian Signals Directorate. Le 19 juin, le Premier ministre avait affirmé que le pays avait été la cible d'une vaste cyberattaque par un "acteur étatique" qui a visé les systèmes informatiques du gouvernement, d'administrations et d'entreprises.

L'Australie fait partie de la puissante alliance de renseignement dite des "Five Eyes" avec les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada et la Nouvelle-Zélande, mais le budget qu'elle consacre à la cybersécurité est très faible par rapport à celui des États-Unis, de la Chine ou de la Russie. 

AFP/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Thanh Hoa, une destination post-COVID sûre Après la distanciation sociale en raison de la pandémie de COVID-19, la province de Thanh Hoa a rouvert ses sites touristiques.