27/04/2018 17:44
Le taux d'autisme aux États-Unis a grimpé pour atteindre un enfant sur 59 contre un enfant sur 68 selon de précédentes estimations, devenant un problème "urgent" de santé publique, indique un rapport gouvernemental publié jeudi 26 avril.
>>Les causes de l'autisme restent difficiles à cerner
>>SOS Autisme propose dix mesures pour "changer le quotidien"
>>États-Unis : la mortalité des personnes autistes en forte augmentation

La Maison Blanche illuminée de bleu pour marquer la journée mondiale de sensibilisation à l'autisme, le 2 avril 2017. Photo: AFP/VNA/CVN

Les troubles neuro-développementaux touchent 1,7% des enfants américains, contre 1,5% estimé précédemment, selon les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

Les derniers chiffres sont "surprenants", a dit Walter Zahorodny, professeur associé de pédiatrie à l'école de médecine de Rutgers, dans le New Jersey, qui a mené l'étude dans cette région.

La prévalence de l'autisme aux États-Unis était seulement de 1 sur 5.000 en 1975 et n'a cessé de monter ces dernières années, augmentant de 150% depuis l'an 2000, ont ajouté les CDC.

Les chercheurs ne savent pas encore ce qui cause l'autisme ou pourquoi il semble augmenter. En 2014, les CDC avaient indiqué qu'un enfant américain sur 68 était autiste.

Ces changements dans la prévalence "pourraient être dus à une meilleure identification de l'autisme chez les populations minoritaires", selon les CDC qui notent malgré tout que "l'autisme reste plus susceptible d'être repéré chez les enfants blancs que chez les enfants noirs ou hispaniques". L'autisme est environ quatre fois plus courant chez les garçons que chez les filles.

Certains facteurs semblent augmenter les risques, comme être né de parents âgés de plus de 30 ans, une maladie de la mère pendant la grossesse, des mutations génétiques ou une naissance avant 37 semaines de gestation.

Il s'agit là de "vraies influences" mais "elles ne suffisent pas à expliquer le taux élevé de prévalence de l'autisme", selon M. Zahorodny.

"Il y a encore des risques non définis liés à l'environnement qui participent à cette augmentation significative, des facteurs qui pourraient affecter un enfant pendant son développement in utero ou liés à des complications à la naissance, ou à la période pendant laquelle il est nouveau-né. Nous avons besoin de davantage de recherche sur les déclencheurs non génétiques de l'autisme", a-t-il ajouté.

L'État du New Jersey a le taux le plus élevé d'enfants autistes avec 2,9% --le double du taux national-- soit 1 enfant sur 34. L'Arkansas a le taux le plus bas avec un enfant sur 76.

Récoltées dans plusieurs États, les données proviennent des dossiers médicaux et d'éducation spéciale de 325.483 enfants qui avaient huit ans en 2014.

Bien que ces chiffres ne soient pas représentatifs du pays entier, les experts de la santé les considèrent comme une référence du taux d'autisme aux États-Unis.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Quang Ninh accueille le 15 millionième touriste étranger du Vietnam Le Vietnam devrait accueillir son 15 millionième visiteur étranger en 2018 à la ville de Ha Long, dans la province côtière de Quang Ninh (Nord), fin novembre ou début décembre.