19/09/2018 11:50
Le Vietnam organise du 19 au 22 septembre la 14e Assemblée de l’Organisation asiatique des institutions supérieures de contrôle des finances publiques (ASOSAI 14). Elle aura pour thème “L’audit environnemental pour le développement durable”.
>>ASOSAI 14 : renforcement de la coopération pour l’intérêt commun
>>ASOSAI 14: contributions de l'Audit d'État au développement national
>>L'ASOSAI 14 adoptera de nombreux contenus importants

“L’ASOSAI 14 devrait apporter à la communauté de l’audit dans la région et dans le monde des solutions efficaces pour le développement de l’audit environnemental, contribuant ainsi à atteindre des Objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies dans les pays membres”, a estimé le Dr Hô Duc Phoc, auditeur général du Vietnam. Selon lui, ce sera également l’occasion pour l’Audit d’État du Vietnam de renforcer sa coopération et de partager des expériences en matière d’audit environnemental, tout en concrétisant ses efforts et ses contributions pratiques aux ODD.

Bien organiser l’ASOSAI 14 contribuera à présenter le Vietnam comme un pays dynamique et une destination crédible pour les investisseurs.

L’audit environnemental désigne un instrument de gestion comprenant une évaluation systématique, documentée, périodique et objective de l’efficacité de l’organisation, du système de gestion et des procédures destinées à la protection de l’environnement. La pollution de l’environnement est un problème commun à de nombreux pays. Il faut donc une coopération régionale comme mondiale pour trouver des solutions communes afin de réduire la dégradation biologique et les effets du changement climatique. “L’Audit d’État du Vietnam a pris de nombreuses mesures pour répondre aux exigences conformément aux tendances et pratiques internationales”, a informé Hô Duc Phoc. En effet, dès 2008, l’Audit d’État a créé un groupe de travail sur l’audit environnemental et introduit cette question dans le plan d’action pour la mise en œuvre de la stratégie de développement du secteur jusqu’en 2022. “Il s’agit d’une évolution importante de l’Audit d’État du Vietnam avec l’accès à de nouveaux types et mécanismes d’audits”, a-t-il indiqué.

L’Audit d’État a mis en place des mesures de coopération pour apprendre et partager des expériences en la matière. Il s’agit notamment de la coordination avec le Laos et le Cambodge dans le cadre de l’audit des questions relatives aux ressources en eau du Mékong, de la participation à de nombreux ateliers de formation...

Autant d’opportunités que de défis

Placée sous le thème “L’audit environnemental pour le développement durable”, l’ASOSAI 14 a lieu du 19 au 22 septembre à Hanoï avec la participation prévue d’environ 250 délégués venant de 46 institutions supérieures de contrôle des finances publiques d’Asie. Elle devrait également accueillir quelque 350 invités, qui sont des représentants d’organes du Parti et de l’État, d’organisations sociopolitiques, de collectivités, de localités, d’universités et d’instituts de recherche, d’organisations internationales et de certaines ambassades au Vietnam.


Dans le cadre de l’Assemblée, se tiendra un symposium sur le même sujet. “C’est l’un des plus importants contenus de l’agenda, démontrant l’engagement, les efforts et les contributions pratiques de la communauté de l’ASOSAI dans la poursuite des ODD des Nations unies en général et le règlement des défis environnementaux mondiaux en particulier”, a illustré l’auditeur général. D’après le vice-président de l’Assemblée nationale Phùng Quôc Hiên, chef du Comité de pilotage de l’organisation de l’ASOSAI 14, celle-ci est “un événement international de grande envergure organisé pour la première fois dans le pays”. Il permettra à l’Audit d’État du Vietnam d’“acquérir des connaissances et expériences internationales pour améliorer ses activités et rehausser son statut”, a-t-il évalué.

L’Audit d’État aura ainsi l’occasion de créer de meilleures stratégies pour répondre aux problèmes de la région et de mener l’ASOSAI sur la voie du dynamisme et du prestige avec des contributions de plus en plus importantes à l’économie des pays asiatiques membres. “Ce nouveau rôle aidera l’Audit d’État du Vietnam à devenir un membre actif et responsable de la communauté régionale à travers des contributions concrètes et efficaces au développement de l’ASOSAI”, a noté Hô Duc Phoc. Il a ajouté que l’Audit d’État pourrait aussi s’améliorer en utilisant des ressources existantes et potentielles de l’ASOSAI pour accéder à des connaissances et expériences spécialisées. “Présider l’ASOSAI sera également un défi majeur pour l’Audit d’État du Vietnam parce qu’il a seulement 24 ans alors que d’autres membres sont héritiers d’une histoire de 100 ans”, a-t-il relevé. Selon lui, harmoniser les points de vue des organisations membres dans les pays développés et en développement pour parvenir à un consensus et à des objectifs communs “n’est vraiment pas une tâche aisée”.

Aussi, pour faire face à de tels défis, l’Audit d’État devrait-il faire preuve d’une véritable détermination pour assurer la mise en œuvre des principes de consultation et de consensus, et construire une position commune sur la base de l’unanimité, de la solidarité et de la contribution de tous les membres, a expliqué l’auditeur général Hô Duc Phoc.

Une intégration plus profonde

L’ASOSAI vise à promouvoir la coopération et l’amitié entre ses membres afin d’améliorer la qualité et l’efficacité de l’audit dans le secteur public, tout en reliant les institutions d’Asie à celles d’autres régions du monde.

L’Audit d’État du Vietnam a un rôle et une position d’une importance accrue en apportant ses contributions à l’ASOSAI. Il a mené à bien de nombreux événements importants de l’organisation asiatique, dont la 42e session du comité exécutif de l’ASOSAI en août 2010. Il n’a cessé de contribuer activement à la construction d’une finance nationale transparente et durable, au service de l’œuvre d’industrialisation et de modernisation du pays et de son intégration internationale. Créé en 1994, l’Audit d’État du Vietnam est devenu membre de l’Organisation internationale des institutions supérieures de contrôle des finances publiques (INTOSAI) en 1996 et de l’ASOSAI en 1997. Il s’est engagé en 2013 à observer les normes internationales des Institutions supérieures de contrôle des finances publiques (ISSAI). Selon l’auditeur général Hô Duc Phoc, l’organisation de l’ASOSAI 14 signifie que le Vietnam assumera sa présidence pour le mandat 2018-2021 et sera un membre du son comité exécutif pendant trois mandats consécutifs, de 2015 à 2024.

L’audit environnemental, ou diagnostic environnemental, est une évaluation des politiques mises en place dans une entreprise en faveur de la préservation de l’environnement. La définition d’un audit environnemental est donnée en 1993 par le règlement européen CEE N°1836/93: “Une évaluation périodique et systématique, documentée et objective de l’organisation, des systèmes de gestion et de la performance des équipements mis en place pour assurer la protection de l’environnement”. Un audit environnemental doit se faire par rapport à un référentiel, c’est-à-dire une norme (exemple: norme ISO), un règlement (exemple: le règlement EMAS “Eco Management and Audit Scheme” ou SMEA en français “Système de Management Environnemental et d’Audit”), ou les pratiques reconnues comme bonnes dans le secteur d’activité. Un audit environnemental permet à une entreprise de savoir si elle respecte les bonnes pratiques en matière de préservation de l’environnement ou si elle est conforme à la législation. C’est aussi un argument commercial que les entreprises peuvent mettre en avant pour se démarquer de la concurrence.
 
Thê Linh/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Quang Ninh accueille le 15 millionième touriste étranger du Vietnam Le Vietnam devrait accueillir son 15 millionième visiteur étranger en 2018 à la ville de Ha Long, dans la province côtière de Quang Ninh (Nord), fin novembre ou début décembre.