02/11/2020 11:38
L’Audit d’État du Vietnam a multiplié ses activités de coopération internationale ces dernières années, contribuant à sa croissance dans un contexte d’intégration mondiale de plus en plus poussée du pays.

>>Ouverture de la 55e session en ligne du Comité exécutif de l'ASOSAI
>>L’Audit d’État se prépare aux missions de l'an 2020
 

La 52e réunion du Comité de direction de l’Organisation asiatique des institutions supérieures de contrôle des finances publiques à Hanoï.
Photo : VNA/CVN


En ce qui concerne les relations bilatérales, l'Audit d’État du Vietnam (SAV en abréviations anglaises) a noué des partenariats avec plus de 50 institutions supérieures de contrôle (ISC) dans le monde et signé 29 accords internationaux avec des ISC et des organisations internationales.

De nombreuses ISC jouent un rôle important dans les organisations internationales, telles que l’Organisation internationale des institutions supérieures de contrôle des finances publiques (INTOSAI) et l’Organisation asiatique des institutions supérieures de contrôle des finances publiques (ASOSAI), ainsi que les offices d’audit en Chine, en Inde et en République de Corée, en Russie et au Canada.

Le SAV entretient également des relations de coopération avec des organisations comptables et d’audit accréditées telles que l’Association of Chartered Certified Accountants (ACCA) et Certified Practicing Accountants (CPA) en Australie.

S’agissant de la coordination multilatérale, le SAV a participé activement et de manière proactive aux activités des organisations d’audit régionales et mondiales.

En septembre 2019, elle a organisé avec succès le XIVe Congrès de l’ASOSAI, sur le thème "Audit environnemental pour le développement durable", et a été élue présidente de l’ASOSAI pour le mandat 2018-2021. Le SAV est également membre du comité directeur de l’ASOSAI de 2015 à 2024.


Ces activités extérieures ont constitué un tournant, apportant des contributions importantes à l’amélioration de la stature du SAV non seulement au pays mais aussi dans la région et le monde.

Au cours de son développement, le SAV a établi et élargi des relations avec des parraineurs responsables tels que l’UE, la Banque mondiale (BM), la Banque asiatique de développement (BAD), l’Agence américaine pour le développement international (USAID) et la Fondation canadienne pour l’audit et la responsabilisation (CAAF), pour attirer des ressources pour améliorer la capacité d’audit.
 

Le 7e symposium sur le thème "L'audit environnemental pour le développement durable" à Hanoï. Photo : VNA/CVN


Les projets d’appui technique ont permis au SAV de perfectionner ses mécanismes et d’améliorer la qualité de l’audit, contribuant à la réalisation du plan d’action pour la mise en œuvre de sa stratégie de développement à l’horizon 2020.

Participation à des organisations mondiales

Il est nécessaire de s’appuyer sur les réalisations passées et d’assumer une plus grande responsabilité au sein de la communauté internationale pour maintenir sa stature.

Pour s’acquitter des tâches qui lui sont assignées par le Parti et l’État, le SAV doit continuer à améliorer la capacité professionnelle de ses cadres et auditeurs, et perfectionner son appareil, ses politiques, ses mécanismes et ses réglementations pertinentes.

Au cours de la période 2020-2030, le SAV continuera à renforcer ses activités de coopération et d’intégration mondiales, d’exploiter et d’étendre efficacement ses relations bilatérales, de suivre activement les règles et normes multilatérales et de mettre pleinement en commun les ressources internationales pour répondre aux exigences d’audit de manière opportune et efficace.

À cette fin, le SAV continuera à promouvoir ses relations bilatérales tant en largeur qu’en profondeur avec les ISC, augmentera le partage d’expériences professionnelles via des conférences et des séminaires, et examinera la mise en œuvre des engagements internationaux, en vue de la signature d’accords de coopération pour améliorer la capacité du SAV dans les domaines prioritaires.

Il acquerra sélectivement des expériences internationales au service de la formation, mettra à jour des expériences en matière d’audit des problèmes émergents, gérera des documents de référence, et étudiera la construction d’un système en ligne pour faciliter l’accès à ces documents.

Dans le même temps, il a adhéré à des organisations de coopération multilatérale, assume son rôle de président de l’ASOSAI et de membre du comité directeur de l’ASOSAI jusqu’en 2024, s’est porté candidat comme membre du comité directeur de l’INTOSAI pour la période 2019-2025, était le secrétaire général de l’ASOSAI après 2017, présidera l’ASEANSAI après 2028.

Le SAV a cherché et cherchera à soumissionner en tant qu’auditeur indépendant pour les organisations internationales, en particulier l’ASEAN et les agences des Nations unies, pendant la période 2021-2030, et sera le coordinateur des projets et activités de recherche de l’ASOSAI et de l’INTOSAI après 2025.

Il  lancera un forum multilatéral annuel pour mettre à jour les connaissances et l’expérience professionnelles dans la région et construire et restructurer ses départements de manière professionnelle, afin de faire du Vietnam un pays exceptionnel de l’ASEAN-4 en termes de capacité d’audit avant 2030.

Il s’efforcera également de faire des percées dans la recherche et le lancement de projets à capitaux étrangers, de saisir activement et rapidement les tendances de l’assistance dans les nouvelles circonstances et, via sa conférence annuelle, de renforcer la compréhension mutuelle entre le SAV et des donateurs comme la BM, la BAD, l’UE, l’USAID, l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), la CAAF, l’Agence de coopération internationale allemande pour le développement (GIZ) et le Secrétariat d’État suisse à l’économie (SECO).

Le secteur améliorera sa capacité de négociation et de conception de projets, élaborera deux ou trois projets d’appui technique avant 2030, construira un manuel d’audit répondant aux normes internationales, intensifiera l’audit des projets utilisant l’APD, et deviendra un organe d’audit de confiance des grands donateurs tels que la BM, la BAD, la JICA et l’Agence sud-coréenne de coopération internationale (KOICA).


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2020" couronné de succès

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.