18/09/2018 23:53
À l’ère de la 4e révolution industrielle, l’application des sciences et technologies et des technologies de l’information (TI) notamment va s’accélérer. Il s’agit d’une des priorités de l’Audit d’État pour les années à venir. Avis d’experts.
>>L’Audit d’État cherche à améliorer son professionnalisme
>>Audit: la 2e réunion du Comité de pilotage de la 14e Assemblée de l’ASOSAI

L’application des TI, une des priorités de l’Audit d’État du Vietnam.
Photo: ST/CVN

Pour plus d’efficacité et de professionnalisme
Lê Anh Vu, du Centre d’informatique de l’Audit d’État

L’Audit d’État applique maintenant les TI de manière synchrone dans divers domaines. En outre, il profite bien des expériences internationales, ce qui contribue activement à l’amélioration de son professionnalisme et de son efficacité. Cette coopération internationale est une condition sine qua non pour que l’Audit d’État puisse élaborer et appliquer de nouveaux logiciels dans les activités à venir.

Ces dernières années, l’application des TI dans le management et la gestion a obtenu des résultats encourageants. Par exemple, dans certaines villes et provinces, banques commerciales, l’audit informatique a permis de surveiller facilement les activités financières.

L’Audit d’État a également expérimenté des projets d’audit électronique relatifs aux rapports financiers à la Banque par actions de commerce extérieur du Vietnam (Vietcombank), aux rentrées budgétaires des Départements généraux du fisc et des douanes. L’objectif est d’évaluer l’efficacité du réseau de TI dans ces établissements.

Ce modèle devrait être multiplié ces prochaines années.

Exigence de ressources humaines qualifiées
Pham Sy Danh, président de l’Association viet-namienne des auditeurs


Selon un sondage de l’Association vietnamienne des auditeurs certifiés (Vietnam Association of Certified Public Accountants - VACPA), les sociétés spécialisées dans la comptabilité et l’audit sont déterminées à ne pas rater le train 4.0, qui leur permettra d’améliorer la qualité de leurs services et d’élargir le marché.

D’après ces entreprises, les grands défis des secteurs de l’audit et de la comptabilité sont la pénurie de  main-d’œuvre qualifiée, les gros investissements, les difficultés dans le contrôle de données et la concurrence acharnée entre compagnies.

Pour bien profiter des avantages et limiter les impacts néfastes de la révolution industrielle 4.0, ces secteurs devraient renforcer leurs activités d’informations sur l’économie numérique, promouvoir la formation de ressources humaines hautement qualifiées, et appliquer les technologies à la pointe du progrès.

La 4e révolution industrielle favorisera également l’exploitation des données informatiques. Dans trois ou dix ans, les logiciels et systèmes informatiques intelligents  remplaceront les travailleurs manuels.

Développer les infrastructures numériques
Doàn Xuân Tiên, auditeur général adjoint d’État du Vietnam


Le Vietnam est, du 19 au 22 septembre, le pays hôte de la 14e Assemblée de l’Organisation asiatique des institutions supérieures de contrôle des finances publiques (ASOSAI 14).

Dès 2011, l’Audit d’État a lancé des projets d’application des TI. Ainsi, les logiciels de gestion financière et de dossiers sont appliqués depuis fin 2016. Selon les prévisions, le logiciel de gestion du personnel sera mis en œuvre cette année. La page d’accueil électronique, les logiciels concernant la formation, les activités extérieures et la coopération internationale devraient être élaborés prochainement.

Il s’agit d’un réseau de logiciels de taille comprenant de nombreux éléments tels que gestion, surveillance, journal d’activités et d’audit, ainsi que numérisation des dossiers.

Ce groupe de logiciels permet d’analyser, de faire le bilan, d’identifier les erreurs et irrégularités, de prévoir les tendances financières dans les domaines de l’audit budgétaire et de l’investissement dans la construction de base...

Ces prochaines années, l’archivage et l’exploitation de dossiers informatiques devraient être mis en route.

Les TI constituent un facteur déterminant dans le domaine de l’audit, surtout à l’ère de la révolution industrielle 4.0.

L’audit environnemental, thème de l’ASOSAI 14
 
 
L’ASOSAI 14 est l’occasion pour l’Audit d’État de renforcer sa coopération et de partager des expériences en matière d’audit environnemental, tout en braquant les projecteurs sur ses contributions dans les efforts de la communauté internationale de développement durable.

En 2008, l’Audit d’État du Vietnam a décidé de créer un groupe de travail sur l’audit environnemental et d’introduire ce contenu dans le plan d’action de mise en œuvre de la stratégie de développement de l’audit jusqu’en 2022. Il s’agit d’une étape importante dans le développement de l’Audit d’État, avec l’accès à de nouveaux types et domaines d’audit conformes aux tendances et pratiques internationales.
 
Dô Binh - Hoàng Phuong/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Douceur de vivre sur l’île de Quan Lan à Quang Ninh Située dans le golfe du Bac Bô, aux confins septentrionaux du pays, à proximité de sites touristiques célèbres tels les baies de Ha Long et Bai Tu Long ou encore la plage de Trà Cô, l’île de Quan Lan, province de Quang Ninh (Nord), abrite de magnifiques paysages encore intacts.