02/07/2019 18:22
"Action pour l’innovation francophone" était au cœur d’un atelier organisé récemment à Hanoï. Réalisé par la Direction régionale Asie-Pacifique et la Direction "Veille, Innovation, Prospective" de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), il avait pour objectif de développer des outils et des actions afin de renforcer le rôle de ses universités membres dans le développement de leurs sociétés.

>>Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville
>>Défis et responsabilité sociétale au cœur de la 13e CONFRASIE
 

L’atelier "Action pour l’innovation francophone", les 1er et 2 juillet à Hanoï.

Une vingtaine d’enseignants francophones venus du Vietnam et du Cambodge ont participé les 1er et 2 juillet à un atelier nommé "Action pour l’innovation francophone ". Un atelier d’intelligence collaborative mise en place dans le but de faire émerger des projets d’innovation sociétale pour et en collaboration avec les universités réunies. Pour se faire, un facilitateur expérimenté a été mobilisé et épaulé par les interlocuteurs locaux de l’AUF. Une démarche qui s’insère dans le dispositif ACTIF visant à développer des outils et des actions au service de l’innovation responsable et sociétale dans toutes les régions francophones du monde.

"L’objectif de cet atelier est que des universités de la région Asie-Pacifique co-construisent de nouvelles initiatives au service de leur région et de leurs populations pour un développement sociétale équilibré et juste", a fait savoir Muriel Cordier, cheffe du Département "Veille, Innovation, Prospective" de l’AUF Paris.

D’après elle, les universités sont des acteurs du progrès social. C’est pourquoi l’atelier a été centré sur les dix-sept Objectifs de Développement Durable (ODD) de l’Organisation des Nations unies (ONU) qui représentent une feuille de route pour toutes les organisations dans le monde. Une ligne de conduite vers un monde meilleur, qui respecte à la fois les personnes dans toutes leurs dimensions (égalité, éducation, santé, emploi…) et leur environnement. 

Beaucoup d’attentes à l’atelier

Selon Alain Tord, facilitateur principal de l’atelier, ces deux jours ont été axés sur la réflexion, l’imagination, la co-construction ensemble autour d’innovations sociales afin de résoudre les problèmes environnementaux et sociaux dans l’enseignement supérieur.

"Nous avons beaucoup d’attentes en Asie-Pacifique par rapport à cet atelier parce qu’il répond à nos problématiques et à celles de nos universités membres", a déclaré Ouidad Tebbaa, chef de la Direction régionale Asie-Pacifique (DRAP) de l'AUF avant d’ajouter : "La première attente c’est de savoir comment monter un projet sur le plan méthodologique qui répond le mieux à nos besoins. Parce que nous ne savons pas finalement comment nous y prendre pour qu’il soit le plus en adéquation avec nos attentes. Et le deuxième point fondamental de cet atelier, c’est de nous ouvrir sur les ODD qui sont le devenir de cette région mais aussi à l’échelle mondiale".

D’après Mme Ouidad Tebbaa, les participants de l’atelier ont travaillé sur des thématiques essentielles et pris le temps durant les deux jours de bien comprendre les besoins et les attentes des universités membres de l’AUF.
 

Quelques mots sur le projet ACTIF

ACTIF est un dispositif collaboratif international d'innovation sociale et solidaire, mené par les universités francophones pour le développement des sociétés. Ce dispositif vise à identifier, fédérer, valoriser et développer l’innovation, notamment sociale et solidaire au service des universités francophones pour contribuer à renforcer leur rôle opérateur dans le développement des sociétés. Il se déploie autour des objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU pour accompagner les universités francophones dans ce monde en transition. Il se co-construit avec les partenaires, les universités membres et les dix Directions régionales de l’Agence universitaire de la Francophonie réparties sur tous les continents et engagées dans des projets innovants. ACTIF est un projet de l’AUF, un réseau international de près de 950 universités et de centres de recherche répartis dans plus de 100 pays. L’AUF a accompagné 263 projets en 2018, avec ses 60 implantations, signé 42 accords-cadres et collaboré avec 1.332 partenaires.
 

Texte et photo: Quê Anh/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La deuxième édition du tournoi amical de football Vietnam - France avec succès

Ouverture de la ligne aérienne Dông Hoi – Dà Nang et des vols panoramiques à Quang Binh La société par actions d’aviation Hai Âu a officiellement inauguré le 20 juillet la nouvelle ligne aérienne reliant la ville de Dông Hoi, province de Quang Binh (Centre), à la ville de Dà Nang, avec des hydravions Cessna Grand Caravan 208B-EX de 12 sièges.