06/02/2019 08:00
En 2018, le marché de l’assurance a maintenu sa croissance. Cette année, le mécanisme législatif sera perfectionné afin de favoriser les activités de ce marché, d’en renouveler la supervision et d’améliorer la qualité des services.
>>Le groupe Shinhan Card appelé à développer la fintech au Vietnam
>>Plus de 87% de la population a accès à l'assurance-santé
>>La compagnie générale d'assurance PJICO s'associe à la banque sud-coréenne Woori

Selon le Département de gestion et de contrôle des assurances relevant du ministère des Finances, les compagnies d’assu-rance ont réalisé un chiffre d’affaires de primes d’assurance de 133.000 milliards de dôngs en 2018, soit une baisse de 24% par rapport à 2017. Fin 2018, la valeur de leurs biens a dépassé 384.000 milliards de dôngs, en hausse de 21,5% par rapport à la fin de l’année précédente. Les compagnies d’assurance ont réinvesti 319.610 milliards de dôngs dans l’économie. En 2018, elles ont payé 36.415 milliards de dôngs dans le cadre des contrats d’assurance, dont 18.650 milliards pour ceux d’assurance-vie (qui assurent les personnes uniquement).

L’assurance, un secteur récent et très prometteur.
Photo: Thê Linh/CVN

En 1995, la Compagnie générale d’assurances Bao Viêt était la seule du Vietnam. Depuis, ce marché a bien changé. Il compte aujourd’hui une soixantaine d’entreprises, dont 18 d’assurance-vie 14 de courtiers en assurance;
29 d’assurance de biens, de responsabilité et de dommages corporels; 2 de réassurance; et une filiale d’une compagnie d’assurance-vie étrangère. Parmi les 18 assureurs-vie présents sur le marché, ceux qui ont réalisé le plus de bénéfices sont Prudential, Bao Viêt Life, Dai-ichi Vietnam et Manulife. La première compagnie d’assurance du pays reste le groupe Bao Viêt, qui détient 18,86% des parts du marché.

Un marché promis à un bel avenir

L’année 2019 s’annonce bien pour les entreprises d’assurance-vie vietnamiennes, au vu de la hausse de leur chiffre d’affaires, de la prise de conscience par la population de l’intérêt de l’assurance-vie, et de la croissance économique.

En dépit des difficultés économiques, le marché national de l’assurance est devenu l’un des plus attractifs du monde. Si les perspectives de celui de l’assurance-vie sont si prometteuses, c’est que les 100 millions de Vietnamiens sont autant de souscripteurs potentiels. Cette année, les réformes des procédures admi-nistratives et autres macro-politiques du gouvernement contribueront à une plus grande transparence et une meilleure efficacité du marché.

L’an passé, l’encourageante croissance du marché s’expliquait principalement par trois facteurs. D’abord, l’État soutenait  le rôle de l’assurance dans la stabilisation macroéconomique, notamment dans la garantie d’un certain niveau de vie pour la population. Ensuite, de plus en plus de Vietnamiens ont pris conscience de la nécessité de souscrire à une protection financière. Enfin, les compagnies d’assurances ont élargi leur réseau, développé leurs canaux de distribution, et amélioré la qualité de leurs services.

Ces perspectives encourageantes laissent le gouvernement miser sur une progression du marché de l’assurance d’environ 20% en 2019. Les compagnies d’assurance-vie ne manquent pas de projets: ouverture de nouveaux bureaux de représentation, diversification des produits, lancement de stratégies de conquête de parts de marché. Un avenir radieux les attend cette année.

Perspectives de développement

La Communauté économique de l’ASEAN (AEC) permet aux entreprises opérationnelles dans le secteur des assurances de développer leurs parts de marché et de participer largement au marché commun de la région.

La compagnie Bao Viêt Life domine le marché de l’assurance au Vietnam.
Photo: Trân Viêt/VNA/CVN

L’AEC, avec un PIB de 2.600 milliards de dollars, une croissance annuelle de plus de 5% et plus de 625 millions d’habitants, est un marché à fort potentiel en termes de développement des assurances.

Selon le Dr Nguyễn Viết Lợi, directeur de l’Institut de la stratégie et des politiques financières du ministère vietnamien des Finances, l’essor des transports maritime, routier et aérien au sein de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) conduira au développement de nouveaux produits d’assurance. "Les entreprises d’assurances vietnamiennes ont l’opportunité d’investir à l’étranger, et ce secteur national va pouvoir résoudre ses problèmes de ressources humaines, notamment en ce qui concerne les experts, grâce au grand marché de l’emploi que représente l’AEC", a-t-il estimé.

D’après lui, la libéralisation du commerce des services et l’harmonisation de ce marché commun entre les pays institueront de facto une concurrence saine entre les entreprises vietnamiennes et étrangères, laquelle permettra en outre de susciter davantage d’investissements étrangers dans ce secteur. La participation des investisseurs étrangers à la gestion et à la direction des compagnies d’assurances contribuera à améliorer leur niveau de gestion. Elles pourront offrir de meilleurs services tout en prévenant mieux les risques inhérents au processus d’application de technologies avancées dans le développement de nouveaux produits.

Le secteur vietnamien de l’as-surance connaîtra toutefois des difficultés. En effet, il n’est que 7e au sein de l’ASEAN, de sorte que les politiques et les mécanismes devront être modifiés rapidement par le Vietnam, a indiqué Nguyên Viêt Loi. L’ouverture du marché des assurances entraînant une concurrence plus vive, les entreprises doivent régler leurs problèmes de ressources humaines, de capitaux, d’administration, de développement des produits...

Le ministère vietnamien des Finances continuera de perfectionner le cadre juridique pour créer un environnement favorable aux activités des entreprises d’assurances et garantir une concurrence loyale entre les entreprises vietnamiennes et étrangères. Les nouvelles politiques doivent être plus simples et promouvoir le développement des entreprises, la création de nouveaux produits, et l’application de technologies avancées. Quant aux entreprises, elles devront s’intéresser au développement de produits et à la formation de leurs ressources humaines, notamment spécialisées.
 
Thê Linh/CVN


Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Excursion dans le village des marionnettes sur l’eau de Dào Thuc

Une année de succès pour Saigontourist 2018 a été une année pleine de réussite pour le voyagiste Saigontourist, avant tout grâce à ses nombreux programmes dont les résultats ont été au-delà des espérances.