02/04/2021 15:25
Lors de la séance de travail dans le cadre de sa 11e session de la XIVe législature de l’Assemblée nationale (AN), tenue vendredi matin 2 avril, le Comité permanent de l’AN a rapporté les résultats de discussions en groupe sur la libération de ses fonctions de Premier ministre.
>>Trân Thanh Mân élu vice-président de l'Assemblée nationale du Vietnam
>>Élections de trois vice-présidents de l’Assemblée nationale

Une séance plénière de la 11e session de la XIVe législature de l’Assemblée nationale, le 2 avril à Hanoï.
Photo : VNA

Le président de la République présente un rapport sur l’explication et l’acquisition de l’opinion des députés de l’Assemblée nationale (AN) sur la relève du Premier ministre. Après cela, un vote à bulletin secret a lieu pour relever le Premier ministre. 

Une fois les résultats du vote annoncés, l’AN discute et vote une résolution sur la relève du Premier ministre. Le Comité permanent de l’AN présente une proposition pour relever le président de la République. Les députés discutent ensuite de la question en groupes. 

Dans l’après-midi, le Comité permanent de l’AN doit rapporter les résultats des discussions en groupe, ainsi que l’explication et l’acquisition de l’opinion des députés de l’AN sur la relève du président de la République. Les législateurs doit voter au scrutin secret pour relever le président de la République.

Après l'annonce des résultats du vote, l'AN doit débattre et voter une résolution sur la relève du président de la République.

Samedi 3 avril, le Comité permanent de l’AN présentera une liste de nomination à l'AN pour élire le président de la République. Les députés de l’AN discuteront en groupes de la candidature à la présidence de la République.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

Une palette de programmes promotionnels chez Saigontourist Les établissements membres de Saigontourist proposent des programmes promotionnels du 1er avril au 30 juin. Des réductions allant jusqu’à 60% sont appliquées sur les tarifs de chambres, en plus d’autres services à prix cassés.