26/10/2020 23:20
Les députés se sont penchés lundi 26 octobre, lors de la 10e session de l’Assemblée nationale de la XIVe législature, sur la lutte contre la corruption en 2020.

>>Les députés discutent en ligne de la lutte contre la criminalité et la corruption 
>>Le gouvernement fait le point sur la lutte contre la criminalité

Le député de la province méridionale de Dông Nai, Nguyên Công Hông, s'exprime à l'Assemblée nationale, le 26 octobre.
Photo : Lâm Khanh/VNA/CVN

Les rapports présentés indiquent que la corruption a été contenue et est en baisse.

Notant les progrès dans ce combat, un rapport du gouvernement a estimé que la situation reste encore complexe, avec des actes sophistiqués difficiles à détecter.

Les résultats sont attribuables aux solutions de prévention synchrones, au règlement strict des affaires de corruption et au travail de sensibilisation et de mobilisation de l’ensemble du Parti et des agences, en particulier la mise en œuvre d’une résolution adoptée aux quatrièmes plénums des XIe et XIIe Comité central du Parti.

Cependant, des cas de corruption ont été découverts en plus grand nombre dans des secteurs tels que la gestion et l’utilisation des terres, la construction d’infrastructures, la banque et le crédit, et la gestion et l’utilisation des finances, du budget, des capitaux et des biens publics.

Dans un rapport de vérification, la président de la Commission des affaires judiciaires de l’Assemblée nationale, Lê Thi Nga, a suggéré au gouvernement de revoir la situation et de proposer des solutions efficaces qui, selon elle, devraient correspondre aux réalités.

Lors de la réunion, Pham Van Hoa, un député de la province de Dông Thap, dans le delta du Mékong, a déclaré que la lutte contre la corruption avait produit des résultats marquants, contribuant à renforcer la confiance parmi les responsables, les membres du Parti et la population.

La pratique des intérêts de groupe existe encore, a-t-il dit, provoquant des injustices dans les investissements dans les infrastructures et les marchés publics. La récupération des biens donnés pour la corruption a également progressé lentement.

La corruption peut être détectée même dans les forces de l’ordre, a-t-il poursuivi, proposant que le gouvernement publie rapidement des règlements spécifiques pour surveiller la propriété et les revenus des hauts fonctionnaires.

La députée Nguyên Thanh Thuy de la province de Hâu Giang, dans le delta du Mékong, a appelé le gouvernement à déployer prochainement une infrastructure informatique pour mieux prévenir la corruption.
 
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Cân Tho présente de nouveaux produits et services touristiques à Hanoï Le Service municipal de la culture, des sports et du tourisme de Cân Tho a organisé récemment dans la capitale un programme de promotion de nouveaux produits et services touristiques pour attirer les touristes de Hanoï et des provinces du Nord à Cân Tho.