17/05/2018 14:59

>>Réunion extraordinaire du Conseil des droits de l'homme de l'ONU
>>Nouveaux pourparlers de paix sur la Syrie à Astana

L’Assemblée générale des Nations unies a célébré mercredi 16 mai, pour la première fois, la Journée internationale du vivre-ensemble en paix, initiée par l’Algérie. Intervenant lors de cette célébration, le représentant permanent de l'Algérie auprès des Nations Unies, a rappelé l’expérience algérienne en matière de promotion de la culture de paix, notamment l’adoption de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale, initiée par le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, pour surmonter la tragédie nationale, vaincre le fléau terroriste, et construire une nation forte et prospère, fondée sur l’harmonie, la coexistence et la solidarité de son peuple, à laquelle tous les algériens sont fières d’y appartenir. À ce titre, le diplomate algérien a souligné que l’expérience algérienne est devenue un modèle que plusieurs pays ont adopté pour une sortie de crise. L’ambassadeur algérien a également souligné la contribution des zaouïas dans la consolidation et la préservation des constantes nationales ainsi que leur rôle dans la promotion de la culture de paix.

 

APS/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante