18/12/2018 12:10
Une immense majorité des États membres de l'ONU ont voté lundi 17 décembre en faveur de l'adoption du Pacte mondial sur les réfugiés, réaffirmant leur solidarité et leur désir de coopérer pour protéger les réfugiés et contribuer au développement de leurs communautés d'accueil.
>>Le Pacte sur les migrations adopté lundi 10 décembre à Marrakech
>>Le Pacte sur les migrations, "un pacte avec le diable"

Les migrants centraméxicains sur le chemin vers les États-Unis, le 10 novembre. Photo: AFP/VNA/CVN

Le pacte sur les réfugiés, qui vise à atténuer le fardeau qui pèse sur les pays hôtes, a été adopté par l'Assemblée générale avec 181 voix sur 193, quelques jours après qu'une conférence de l'ONU a adopté au Maroc un pacte similaire sur les migrations.

"Ce nouvel accord global permettra d'apporter un soutien plus solide aux pays où vivent la plupart des réfugiés", indique un communiqué de presse de l'ONU. "Il renforcera également le partage des responsabilités, afin d'aider ceux qui ont été forcés de fuir les conflits ou les persécutions", selon le communiqué.

Ce pacte a pour but d'alléger le fardeau des pays en voie de développement, qui hébergent 90% des quelque 25 millions de réfugiés à travers le monde, notamment en investissant davantage dans les infrastructures et dans les services fournis aux réfugiés et aux communautés d'accueil, ajoute le communiqué de presse.

Amina Mohammed, vice-secrétaire générale de l'ONU, a appelé la communauté internationale à appliquer dès que possible ce Pacte mondial sur les réfugiés. Parmi les pays ayant voté contre le pacte, figuraient notamment les États-Unis et la Hongrie. 
 

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

Le parc floral de Hô Tây, une destination prisée à Hanoï D’une superficie de 7.000 m², le parc floral de HôTây, dont les espèces varient au gré des saisons, attire de nombreux Hanoïens mais aussi des visiteurs de tous les coins du Vietnam.