16/04/2020 12:13
Le Premier ministre du Laos Thongloun Sisoulith a annoncé le 15 avril que le gouvernement avait décidé de prolonger la validité de la directive n° 06 / TTg sur la prévention et la lutte contre le COVID-19, avec des mesures de distanciation sociale de 14 jours en plus.
>>Indonésie : près de 4.000 cas d'infection, dont 286 déclarés guéris
>>La Thaïlande renforce ses mesures de lutte contre l'épidémie de COVID-19
>>Asie du Sud-Est : le nombre de cas de contamination et de décès continue d'augmenter

Dans un atelier de couture d'équipements de protection individuelle (EPI) et de masques médicaux à Tangerang, en Indonésie. Photo : AFP/VNA/CVN

Ainsi, avec cette décision, la distanciation sociale se prolongera jusqu’au 3 mai prochain. Jusqu'à présent, le Laos a enregistré 19 cas, dont un patient qui s'est rétabli. Le même jour, l'Autorité de l'aviation civile de Thaïlande a décidé de prolonger l'interdiction des vols de passagers vers le pays jusqu'au 30 avril.

L'ordonnance exempte les vols d'État ou militaires, les atterrissages d'urgence, les atterrissages techniques sans débarquement de passagers, l'aide humanitaire, les vols médicaux et de secours, les vols de rapatriement et les avions-cargos. Les passagers et le personnel sur les vols exemptés seront soumis à une quarantaine de 14 jours. La Thaïlande a également annoncé 30 nouveaux cas le 15 avril, portant le nombre total de ce pays à 2.643 patients dont 43 cas de décès.

Au Cambodge, le  quotidien cambodgien Phnom Penh Post a cité le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique Rafael Mariano Grossi selon lequel cette agence distribuerait des kits de test rapide à 42 pays, dont le Cambodge. Le Cambodge a enregistré à ce jour 122 cas d'infection, dont 96 patients qui se sont rétablis.   

En Indonésie, le 15 avril, le ministre de l’Industrie de ce pays Agus Gumiwang a informé que les entreprises domestiques en coopération avec l’Association indonésienne du textile (API) et la force de réponse rapide de COVID-19 produiraient chaque jour 16.000 équipements de protection individuelle (EPI) satisfaisant aux normes de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) dans les temps à venir. Le président indonésien Joko Widodo a dirigé les services compétents à fournir suffisamment de dispositifs médicaux, de matériel et de vêtements de protection individuelle pour soutenir les médecins de première ligne. Pour l’heure, l’Indonésie a signalé 5.136 cas de COVID-19 dont 469 décès et 446 guérisons.

VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Les destinations touristiques au Vietnam les plus recherchées sur Google Les zones les plus recherchées sont Vung Tàu, Phu Quôc, Quy Nhon, baie de Ha Long, Phong Nha - Ke Bang, parc national de Ba Vi, grotte de Son Doong...