18/03/2021 15:32
Le relèvement de l’Asie du Sud-Est après la pandémie de COVID-19 peut être réalisé au mieux par toutes les parties impliquées travaillant ensemble et collaborant étroitement pour relever les défis qui les attendent.
>>Le COVID-19 continue de se propager dans des pays d’Asie du Sud-Est
>>Cas d'infection communautaire dans des pays d'Asie du Sud-Est en hausse
>>La situation épidémique dans certains pays d’Asie du Sud-Est

Masatsugu Asakawa, président de la Banque asiatique de développement.
Photo: BAD/CVN

M.Masatsugu Asakawa, président de la Banque asiatique de développement (BAD), a fait cette déclaration lors du Symposium 2021 sur le développement de l'Asie du Sud-Est de la BAD, ayant pour thème "L'innovation par la collaboration : planification d'une reprise inclusive post-COVID-19", qui a eu lieu le 17 mars sous forme de visioconférence.

Dans son discours, le président de la BAD a noté : "La pandémie COVID-19 offre une opportunité de reconstruire notre économie et notre société avec des infrastructures plus résilientes et durables. Il a ouvert de nouvelles façons de faire des affaires dans de nombreux secteurs". Il a déclaré que les trois domaines essentiels à une forte reprise sont la reprise verte, les mégadonnées et la mobilisation des ressources nationales.

Selon lui, la BAD estime que les interventions de croissance verte pourraient générer plus de 30 millions d'emplois en Asie du Sud-Est d'ici 2030. Pendant ce temps, les pays de la région peuvent capitaliser sur ces opportunités de transformation numérique en faisant un meilleur usage des mégadonnées pour transformer des secteurs gouvernementaux clés tels que la santé, protection sociale et éducation, permettant une prestation de services plus efficace. Les gouvernements et le secteur privé peuvent également tirer parti des mégadonnées pour une meilleure gestion de la chaîne d'approvisionnement en Asie du Sud-Est.

La mobilisation des ressources nationales permet non seulement d'obtenir un financement suffisant, mais crée également des conditions positives pour déclencher une reprise plus verte et plus inclusive, a ajouté M.Asakawa. Il a conclu que toutes les mesures mentionnées ci-dessus nécessitent un partage des connaissances et une collaboration.

Le symposium de deux jours a rassemblé plus de 3.400 participants provenant de gouvernements, du secteur privé, d'universités, de groupes de réflexion et d'ONG de plus de 100 pays et territoires. La BAD s'est engagée à parvenir à une Asie et dans le Pacifique prospère, inclusive, résiliente et durable tout en poursuivant ses efforts pour éradiquer l'extrême pauvreté. Fondée en 1966, elle est détenue par 68 membres dont 49 d’Asie-Pacifique.

VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

Une palette de programmes promotionnels chez Saigontourist Les établissements membres de Saigontourist proposent des programmes promotionnels du 1er avril au 30 juin. Des réductions allant jusqu’à 60% sont appliquées sur les tarifs de chambres, en plus d’autres services à prix cassés.