14/11/2020 23:45
Les dirigeants des pays membres de l’ASEAN, de la République de Corée, du Japon et de la Chine ont partagé samedi 14 novembre, lors du 23e Sommet de l’ASEAN+3, leur point de vue sur la nécessité de renforcer leur coopération dans la lutte anticoronavirus et la reprise économique.
>>L’Australie soutient les efforts de réponse de l’ASEAN au COVID-19
>>La Nouvelle-Zélande réaffirme renforcer son partenariat avec l’ASEAN
>>Le 8e Sommet ASEAN - États-Unis

Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc préside le 23e Sommet de l’ASEAN+3, le 14 novembre. 
Photo : VNA/CVN

S’adressant au Sommet tenu par visioconférence, le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc a déclaré que l’expérience de la gestion des crises était devenue la force de la coopération de l’ASEAN+3 au cours des deux dernières décennies. Compte tenu des défis sans précédent causés par le COVID-19, les pays ont continué à faire preuve de force pour gérer rapidement l’impact de la pandémie, a-t-il poursuivi.

Il a rappelé le Sommet spécial de l’ASEAN+3 sur le COVID-19 en avril, au cours duquel les dirigeants avaient affirmé leur détermination au plus haut niveau de renforcer la coordination dans la lutte contre la maladie, d’assurer la vie et la santé des populations et de relancer leur économie. Dans ses remarques, le président sud-coréen Moon Jae-In a déclaré que la coopération de l’ASEAN+3 était devenue un modèle de coopération internationale alors qu’ils travaillaient en solidarité pour lutter contre le COVID-19.

Le Fonds d’intervention COVID-19 de l’ASEAN et la Réserve régionale de fournitures médicales sont des résultats significatifs que les pays ont atteints ensemble, a-t-il plaidé. Les idées dont les pays ont discuté lors du Sommet spécial ASEAN+3 sur le COVID-19 en avril se transforment en réalisations tangibles. Le chef de l’État sud-coréen a exprimé l’espoir que les voyages d’affaires essentiels se développeront davantage dans la mesure où ils ne compromettent pas les efforts de lutte contre la maladie, car le COVID-19 persiste plus longtemps que prévu.

Il a suggéré aux pays de renforcer leur coopération dans le domaine de la santé publique et d’œuvrer au développement et à l’approvisionnement équitable en vaccins et traitements, soulignant la nécessité d’établir un mécanisme de coordination rapide et transparent pour se préparer à de nouvelles maladies infectieuses qui peuvent survenir à tout moment.

Sur le plan économique, il a déclaré que les pays devraient se préparer à l’ère post-coronavirus. L’économie mondiale devrait retrouver son niveau d’avant la pandémie l’an prochain mais le rythme de cette reprise sera très inégale entre les pays. Il a souligné la vague de protectionnisme commercial et les incertitudes sur les marchés financiers. On craint qu’une transition accélérée vers une économie numérique ne creuse le fossé entre les couches sociales et aucun pays ne peut résoudre tout seul ces défis.

Les pays devraient œuvrer pour renforcer la résilience des économies et identifier des mesures pour une croissance inclusive et durable. À cette fin, ils devraient tirer parti de cette sagesse et coopérer les uns avec les autres.  Il espérait que l’ASEAN+3 pourrait devenir l’espoir de l’économie mondiale et de l’ère post-coronavirus. Le Premier ministre japonais Suga Yoshihide a déclaré que le Sommet de l’ASEAN+3 avait contribué à la coopération entre les pays pour surmonter les défis.

Le COVID-19 au cœur des préoccupations 

Le Sommet spécial ASEAN+3 sur le COVID-19 tenu en avril est une preuve des efforts déployés par les pays de la région pour travailler ensemble pour surmonter les crises et défis. Il s’est engagé à fournir plus de soutien afin que le Centre de l’ASEAN pour les urgences de santé publique et les maladies émergentes, dont la création a été annoncée il y a deux jours, devienne un organisme qui protège la vie des habitants de l’ASEAN contre ces menaces pour la santé.

Le Japon fournira une assistance d’une valeur de plus de 200 millions de dollars pour sécuriser les fournitures et équipements médicaux ainsi qu’une assistance technique aux instituts de recherche, a-t-il fait savoir. S’agissant de la revitalisation économique, le Japon a accordé 2,5 milliards d’USD de prêts d’appui budgétaire aux pays à leur demande, a-t-il souligné.

Les investissements dans le secteur privé se développent également, a-t-il  poursuivi, ajoutant que le Plan d’action ASEAN - Japon pour la résilience économique a été adopté pour fournir un soutien à la construction des chaînes d’approvisionnement résilientes et promouvoir la digitalisation de l’industrie. Sur la base de la collaboration entre le Japon, la Chine et la République de Corée, une contribution de 300.000 USD a été apportée par le Fonds de coopération ASEAN+3 au Fonds de réponse au COVID-19 de l’ASEAN..

En outre, le Japon a pris la décision d’apporter sa propre contribution d’un million de dollars, a-t-il fait savoir. Le Premier ministre chinois Li Keqiang a déclaré que l’intégration économique en Asie de l’Est était confrontée à de multiples défis, rappelant le sommet spécial de l’ASEAN+3 sur le COVID-19 tenu en avril dernier, au cours duquel les pays ont convenu de renforcer leur coopération, d’ouvrir leurs marchés, et maintenir la stabilité des chaînes industrielles et d’approvisionnement.

Au cours des six derniers mois, toutes les parties ont activement mis en œuvre les résultats de ce sommet, a-t-il indiqué, notant que les mesures prises par les pays d’Asie de l’Est et l’expérience qu’ils ont accumulée inspirent d’autres pays. Le chef du gouvernement chinois a remercié les pays de l’ASEAN pour leur compréhension et leur soutien à la Chine dans la lutte contre la pandémie, en particulier dans la phase la plus difficile du combat.

Le dirigeant chinois a exprimé sa conviction que les pays pourraient travailler ensemble pour atténuer les impacts de la pandémie et relancer leur économie, ouvrant ainsi une perspective radieuse de paix, de développement et de prospérité pour la région. 
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hà Nam préserve et promeut l’art traditionnel

Le Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam, une destination prisée Le Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam est une des destinations appréciée en campagne périurbaine de Hanoï. Ce village est tout comme un musée à ciel ouvert et présente les caractéristiques culturelles typiques des 54 groupes ethniques du pays.