03/05/2019 22:32
Les ministres des Finances de l'ASEAN+3 se sont mis d'accord pour considérer l'inclusion du yen japonais et du yuan chinois dans des accords d'échange de devises outre le dollar américain dans le cadre des efforts pour faire face à d'éventuelles crises financières tout en rejetant le protectionnisme dans un contexte des tensions commerciales croissantes entre la Chine et les États-Unis.
>>Le Premier ministre vietnamien participe au 21e Sommet de l’ASEAN+3

Les ministres des Finances et les gouverneurs des Banques centrales de l'ASEAN, de la Chine, du Japon et de la République de Corée se réunissent à Fidji. Photo: VNA/CVN

L’ajout de monnaies locales aux accords d’échange est "une option supplémentaire", indique un communiqué conjoint publié à l’issue de la réunion des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales de l’ASEAN, de la Chine, du Japon et de la République de Corée (ASEAN+3), tenue à Fidji du 30 avril au 2 mai.

Afin d'éviter une répétition de la crise monétaire asiatique de 1997, les pays ont lancé l'initiative de Chiang Mai en 2000, un accord d'échange multilatéral libellé en dollar américain aux termes duquel les pays membres confrontés à des pénuries de liquidité à court terme peuvent accéder à une réserve en dollar en échange de leurs monnaies.

À présent, les pays de l'ASEAN+3 envisagent d'ajouter des monnaies japonaises et chinoises dans ce filet de sécurité de 240 milliards de dollars américains afin de réduire leur dépendance excessive au billet vert.

En outre, cette initiative devrait aider à internationaliser le yen et le yuan tout en renforçant l'influence économique du Japon et de la Chine dans la région.

Cependant, il est difficile de savoir si les États-Unis accepteraient un tel plan. Les membres de la Banque asiatique de développement (BAD) discutent de la question, car les monnaies asiatiques pourraient être dévaluées dans des cas d’urgence.

Lors de la réunion, les participants ont déclaré qu'ils "resteraient vigilants face aux risques de dégradation" auxquels les économies régionales pourraient être confrontées. Ils ont affirmé leur engagement à défendre le système commercial multilatéral fondé sur des règles et un régionalisme ouvert, et à résister à toutes les formes de protectionnisme.

S'agissant des perspectives économiques régionales, ils espéraient que les économies des pays de l'ASEAN+3 se développeraient de manière stable.

La réunion des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales des pays de l’ASEAN+3 a eu lieu en marge de la 52e réunion annuelle de la BAD à Fidji. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les potentiels pour développer le théier à Hoàng Su Phi

Balade vivifiante à la cascade de Pac Sui En se rendant pour la première fois dans le district de Tiên Yên, province de Quang Ninh, difficile de ne pas s’émerveiller devant le spectacle de la chute d’eau de Pac Sui.