11/09/2018 07:00
Le Forum économique mondial sur l’ASEAN (WEF ASEAN 2018) à Hanoï ouvrira de nouvelles perspectives de développement pour le Vietnam et le dynamique bloc régional.

>>La profonde intégration internationale consolidera le prestige du Vietnam
>>Avis de diplomates sur le WEF ASEAN 2018
>>Viettel: un service téléphonique franchissant les frontières

"ASEAN 4.0: entrepreneuriat et 4e révolution industrielle" sera le fil conducteur du WEF ASEAN 2018 qui se tiendra du 11 au 13  septembre à Hanoï. 
Photo: Anh Tuân/VNA/CVN

Du 11 au 13 septembre à Hanoï, le WEF sur l’ASEAN (WEF ASEAN 2018) se déroule dans le contexte où l’économie mondiale  connaît des évolutions compliquées et incertaines, et que la 4e révolution industrielle commence à influer profondément sur toute l’économie mondiale, dont celle du bloc régional.

Cet événement jouera un rôle important pour consolider le prestige du pays hôte sur la scène internationale. Il s’agit également d’une illustration de la participation active du Vietnam, non seulement au sein de l’organisation régionale mais aussi à l’échelle internationale.

Son dynamisme dans les préparatifs de cet événement se dévoile à travers ses efforts pour attirer de nombreux dirigeants de gouvernements et d’entreprises à cette réunion régionale.

Selon le vice-ministre permanent des Affaires étrangères Bùi Thanh Son, le WEF ASEAN 2018 verra la participation de 800 à 1.000 délégués venus du monde entier, qui évalueront les grands défis des fluctuations économiques mondiales sous l’influence de la 4e révolution industrielle et proposeront des initiatives visant une gouvernance compatible avec la situation actuelle. Cette réunion témoignera des relations étroites entre le Vietnam et l’ASEAN.

Le thème de l’Année de l’ASEAN est "Résilience et Créativité", proposé par Singapour, pays assumant la présidence de l’association. "L’objectif du WEF ASEAN 2018 est de renforcer la position de la région au niveau mondial et de témoigner de la forte unité de cette communauté, de son  dynamisme et de sa résilience face aux défis de la 4e révolution industrielle", a affirmé M. Son.

Un bloc résilient, prospère et solidaire

C’est pour cet objectif que le pays hôte a proposé au WEF le thème "ASEAN 4.0: entrepreneuriat et 4e révolution industrielle". Avec les autres membres de la  région, le Vietnam a déterminé les sujets principaux à aborder tels qu’infrastructures, villes intelligentes, développement agricole, ressources humaines… "Durant ces préparatifs, nous avons souvent consulté les pays aséaniens pour avoir leur consentement", a poursuivi le vice-ministre permanent des Affaires étrangères.

Le WEF ASEAN 2018 est appelé à ouvrir de nouvelles perspectives pour l’économie du Vietnam.
Photo: Danh Lam/VNA/CVN

Des réunions en marge du forum seront aussi organisées au profit des start-up vietnamiennes et aséaniennes.

Parcourant une cinquantaine d’années de  coopération et de développement reposant principalement sur les principaux piliers sécurité-politique et société-culture, l’ASEAN a aussi jeté ces dernières années des bases solides à un troisième pilier, celui de la communauté économique. Ce nouveau pilier de coopération permettra de construire un bloc résilient, prospère et solidaire, en dépit des différences entre les pays membres en termes de développement, d’infrastructures ou de technologies, etc.

Ces dernières années, grâce aux contributions des pays membres, l’organisation a obtenu de brillants résultats économiques, consolidant sa position sur la scène internationale. La région s’efforce de lever les barrières au commerce, de maximiser la contribution du secteur des services dans la croissance, de favoriser une intégration économique plus poussée.

Le Vietnam, un membre actif au sein de l’ASEAN

En particulier, les pays membres ont réalisé de grands progrès dans la coopération internationale, en matière d’investissement et d’échanges commerciaux notamment. Outre l’accord de libre-échange au sein du bloc lui-même, l’ASEAN en a signé cinq autres avec de grands partenaires internationaux que sont la Chine, la République de Corée, le Japon, l’Inde, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. La région est ainsi devenue, au fil des années, une destination de plus en plus attrayante pour les investisseurs étrangers.

Ces brillants résultats sont le fruit des contributions sans relâche des pays membres, dont le Vietnam, qui s’affirme comme l’un des plus actifs. Le WEF ASEAN 2018 n’est qu’une des nombreuses illustrations des efforts du Vietnam et des pays membres dans la consolidation du prestige du bloc régional sur la scène internationale. En 2020, le Vietnam assumera sa présidence tournante, mais il a déjà proposé des orientations concrètes en vue de mettre en œuvre le Plan de communauté économique de l’ASEAN 2015 qui vise à créer une économie résiliente et intégrée au moyen, notamment, d’une croissance inclusive, de l’innovation et d’une bonne gouvernance.

En étroite collaboration avec les pays membres, le Vietnam continuera à œuvrer pour résoudre les problèmes qui entravent le développement de la région, en assurant l’égalité d’intérêt du Partenariat économique régional global (Regional comprehensive economic partnership - RCEP). Les accords de libre-échange seront aussi une de ses priorités à la présidence de l’organisation.

Ce WEF ASEAN 2018 sera une opportunité pour le Vietnam non seulement de consolider sa position au sein de la région mais aussi de renforcer sa coopération avec les pays membres. Avec un nombre record de dirigeants de gouvernements et d’entreprises, cet événement est appelé à ouvrir de nouvelles perspectives pour l’économie du Vietnam dans cette ère de perturbations, riche en opportunités mais aussi en défis, qu’est l’avènement de la 4e révolution industrielle.
Hông Anh/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Quy Nhon, miracle de la nature J’adore les voyages et souhaiterais découvrir le monde en dehors des manuels et théories que j’ai appris à l’école. Voulant faire de ma vie une véritable aventure, j’ai commencé le récit de mon voyage, durant l’été 2018, à Quy Nhon (province de Binh Dinh, Centre).