27/08/2020 12:03
La réunion de haut niveau par visioconférence, organisée par l’Assemblée générale des Nations unies pour marquer la Journée internationale contre les essais nucléaires (29 août) a eu lieu mercredi 26 août.
>>ONU: mise en œuvre rapide du Traité d'interdiction complète des essais nucléaires
>>La Belgique appelle à la cessation définitive de tous les essais nucléaires
>>L'ONU réclame l'entrée en vigueur du Traité d'interdiction des essais nucléaires

L’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations unies. Photo : Huu Thanh/VNA/CVN

D’après l’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès des Nations unies, l’ASEAN (Association des nations d’Asie du Sud-Est) s’oppose aux essais nucléaires sous toutes leurs formes, car ces derniers vont à l’encontre des efforts et normes internationaux ainsi que des résolutions cohérentes du Conseil de sécurité des Nations unies.

L’ambassadeur Dang Dinh Quy, en tant que président du Comité de l’ASEAN à New York, a prononcé un discours au nom du bloc régional. Il a affirmé que la cessation des essais nucléaires était l’une des étapes importantes pour parvenir au désarmement nucléaire. Le diplomate a également souligné que l’ASEAN soutenait la consolidation et la mise en œuvre des accords régionaux sans armes nucléaires, tels que "The Southeast Asia Nuclear Weapon Free Zone" - SEANWFZ (La zone exempte d'armes nucléaires en Asie du Sud-Est).

Dang Dinh Quy a déclaré que tous les pays membres de l’ASEAN avaient ratifié le Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (TICE, ou Comprehensive Test Ban Treaty/CTBT) et que cela était une illustration des efforts et des contributions de l’ASEAN à l’interdiction des essais nucléaires.

Selon l’ambassadeur vietnamien, l’ASEAN et les Nations unies peuvent renforcer leur coopération afin de promouvoir le multilatéralisme, les principes fondamentaux du droit international et la Charte des Nations unies, y compris les efforts communs contre les essais nucléaires.

Célébrée chaque année depuis 2010 à l’occasion de l’anniversaire de la fermeture du site d’essai de Semeï au Kazakhstan, la Journée internationale contre les essais nucléaires prend un sens particulier cette année, car 2020 marque également les 75 ans du tout premier essai nucléaire, qui portait le nom de code Trinity et a été réalisé en juillet 1945 aux États-Unis. Depuis lors, plus de 2.000 essais nucléaires ont été effectués et ont eu des effets profonds, néfastes et durables sur l’environnement, la santé humaine et le développement économique de certaines des régions les plus fragiles au monde.

Lors de la réunion, le Président de l’Assemblée générale des Nations unies, Tijjani Muhammad-Bande, a souligné que "le désarmement nucléaire reste plus important que jamais et doit être notre objectif ultime". "La réalisation d’un monde exempt d’armes nucléaires est une aspiration universelle pour assurer la paix et la sécurité internationales. Je partage avec beaucoup d’autres l’idée qu’un jour les armes nucléaires seront complètement éliminées et que les essais d’armes nucléaires appartiendront au passé", a-t-il ajouté.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le 2e programme de promotion du tourisme : l’accent mis sur la sécurité Une conférence co-organisée par l’Administration nationale du tourisme du Vietnam (ANTV), le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme et le journal en ligne VnExpress à Hanoi le 24 septembre s’est focalisée sur le thème "Stimuler la demande touristique – Expérimenter un Vietnam sûr et attrayant".