10/09/2020 11:58
Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères (AE) Pham Binh Minh a assisté à la réunion des ministres des AE ASEAN - Chine tenue en ligne dans le cadre de la 53e conférence des ministres des AE de l'ASEAN (AMM 53) et des réunions connexes mercredi 9 septembre.
>>La 53e conférence des ministres des Affaires étrangères en ligne
>>AMM 53 : la Thaïlande met en relief la relance post-COVID-19

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères (AE) Pham Binh Minh. Photo : VNA/CVN

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères (AE) Pham Binh Minh a également coprésidé la 21e réunion des ministres des AE de l’ASEAN + 3 et la réunion des ministres des AE ASEAN - Japon, et a participé à la réunion des ministres des AE des ministres des AE ASEAN - République de Corée

Lors de la réunion des ministres  des AE ASEAN - Chine, les ministres ont estimé que le partenariat stratégique entre l'ASEAN et la Chine avait suscité des intérêts pratiques pour les deux parties.

L'ASEAN a applaudi la coopération et le soutien de la Chine dans la lutte contre le COVID-19 et a suggéré au pays de participer activement aux initiatives du bloc telles que le fonds de réponse au COVID-19, les réserves régionales de fournitures médicales et l’élaboration d’un cadre de relance globale.

Les deux parties sont convenues d'intensifier la coopération dans des domaines prioritaires tels que le développement économique numérique, la cybersécurité, la réponse aux catastrophes naturelles, les échanges interpersonnels et la coopération maritime, tout en poursuivant l'élaboration du plan d'action ASEAN-Chine pour la période 2021- 2025.

Lors de la 21e réunion des ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN + 3, Pham Binh Minh a déclaré qu'il était temps pour le mécanisme ASEAN + 3 de prouver sa valeur et sa capacité dans la lutte contre la pandémie, et a suggéré que la Chine, le Japon et la République de Corée poursuivent leur coopération avec l’ASEAN à cet égard, vers une reprise régionale durable.

Les ministres ont consenti à poursuivre la mise en œuvre des résolutions adoptées par les dirigeants lors du Sommet spécial ASEAN + 3 sur le COVID-19, et se sont engagés à renforcer la coopération en matière de sécurité alimentaire via la réserve d'urgence de riz de l'ASEAN + 3 (APTERR), la transformation numérique, les finances et la stabilité de l'économie régionales grâce à l'accord de multilatéralisation de l'Initiative de Chiang Mai (CMIM) et aux soins de santé.

Ils étaient également résolus à conclure prochainement de l’Accord de Partenariat économique régional global (RCEP).

Lors de la réunion des ministres des AE ASEAN - Japon, Pham Binh Minh a appelé le Japon à poursuivre son soutien et son engagement dans les initiatives de l'ASEAN relatives au COVID-19 et à contribuer prochainement à la création du Centre de l’ASEAN pour les urgences de santé publique et les maladies émergentes en 2020.

Il a également suggéré que les deux parties tirent le meilleur parti de l'Accord ASEAN - Japon sur un partenariat économique intégral.

Pendant ce temps, lors de la réunion des ministres des AE ASEAN - République de Corée, les deux parties ont affirmé leur volonté de renforcer la coopération pour consolider le partenariat stratégique.

L'ASEAN a félicité la République de Corée pour son soutien dans la lutte contre la pandémie et a appelé le pays à aider l’Association dans la transformation numérique, l'application des nouvelles technologies et l'optimisation des opportunités de la quatrième Révolution industrielle.

Les ministres ont approuvé le plan d'action entre l'ASEAN et la République de Corée pour la période 2021-2025.

Lors des discussions, les ministres de la Chine, du Japon et de la République de Corée ont exprimé leur désir de renforcer la coopération entre les parties, et ont hautement apprécié la capacité de la réponse efficace de l’ASEAN au COVID-19 et leur volonté de soutenir les initiatives de l’ASEAN dans la lutte contre la pandémie.

Au sujet de la situation régionale et internationale, les ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN et des pays partenaires ont échangé des idées sur des questions d'intérêt commun comme la situation dans la péninsule coréenne, l'État de Rakhine et la Mer Orientale. Ils ont souligné la nécessité d'une coordination étroite, du renforcement des dialogues et d'une coopération sur la base de la primauté de  de droit et de normes communes. Ils ont partagé un point de vue commun sur le maintien de la paix, de la stabilité, de la sûreté et de la sécurité, de la liberté de navigation maritime et aérienne dans la région, y compris la Mer Orientale; et a souligné qu’il importait de régler les différends par des mesures pacifiques sur la base du droit international.

S'exprimant lors de ces réunions, le vice-Premier ministre Pham Binh Minh a affirmé qu'en tant que président de l'ASEAN 2020, le Vietnam, avec d'autres membres de l'ASEAN, élaborera activement des mesures et des politiques pour approfondir encore les relations de coopération stratégique avec les partenaires. Il a demandé aux pays partenaires de continuer à soutenir l'ASEAN dans la construction de la Communauté et a proposé d'intensifier la coopération entre les parties dans la recherche et la production de vaccins et de médicaments contre le COVID-19.

Au sujet de la situation régionale et internationale, Pham Binh  Minh a exprimé ses inquiétudes sur le développement complexe en Mer Orientale alors que les États concentrent leurs efforts contre la pandémie. Les droits et intérêts légitimes des parties doivent être garantis et les différends et litiges réglés sur la base du droit international, y compris la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982, a-t-il souligné.

Le responsable a demandé aux parties de mettre en œuvre pleinement et efficacement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et de reprendre prochainement les négociations sur le code de conduite en Mer Orientale (COC).

Répétant la position de l’ASEAN sur la question en Mer Orientale lors du 36e sommet de l’ASEAN en juin dernier, Pham Binh Minh a appelé les parties à intensifier l’instauration de la confiance mutuelle et à empêcher les actes qui compliquent la situation et affectent la paix et la stabilité.

Le dirigeant Vietnam a appelé les parties à renforcer la construction de la confiance mutuelle et à pas devoir avoir de militarisation et d’actes qui compliquent la situation, alors que les différends doivent être réglés par des mesures pacifiques dans le respect du droit international, a-t-il souligné.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La VNA fête ses 75 ans, un flux incessant d’informations officielles

Séjours à prix cassés dans des palaces 5 étoiles de Saigontourist Deux des meilleurs hôtels 5 étoiles du groupe Saigontourist à Hô Chi Minh-Ville proposent des promotions très attrayantes jusqu’à la fin de l’année.