17/07/2020 23:00
Le vice-ministre des Affaires étrangères Nguyên Quôc Dung a participé à la 22e réunion des hauts fonctionnaires de l'ASEAN et de l'Inde qui a eu lieu le 16 juillet sous forme de visioconférence.
>>Les centres de maintien de la paix de l'ASEAN cherchent à renforcer les liens
>>Réunion en ligne des hauts officiels de l'ASEAN

La 22e réunion des hauts fonctionnaires de l'ASEAN et de l'Inde, le 16 juillet sous forme de visioconférence.
Photo : VNA/CVN

En qualité de représentant du président tournant de l’ASEAN en 2020, le vice-ministre vietnamien a fait part des priorités du bloc régional et ses principales orientations de coopération dans un esprit de cohésion et de réactivité cette année.

Il a suggéré à l'ASEAN et à l'Inde de contribuer activement à la construction d'un système commercial multilatéral ouvert, libre, égal et axé sur les règles. Il les a également appelées à faciliter la libéralisation du commerce et de l’investissement, à créer des conditions favorables à leurs entreprises pour qu’elles puissent profiter pleinement de l’accord de libre-échange entre l’ASEAN et l’Inde.

Nguyên Quôc Dung a en outre affirmé que l’ASEAN tenait en haute estime la participation de l’Inde à l’Accord de partenariat économique intégral régional (RCEP).

L’ASEAN estime que le RCEP illustrerait le ferme engagement du bloc et de ses partenaires en faveur de la libéralisation et de la connectivité économique, contribuant grandement à la reprise et aux efforts communs pour surmonter les défis induits par la pandémie de COVID-19, a-t-il ajouté.

Le vice-ministre indien des Affaires étrangères, Vijay Thakur Singh, a déclaré que l’Inde tenait en haute estime ses relations avec l’ASEAN et que son pays soutenait le rôle central du bloc dans la structure régionale.

Il a déclaré apprécier la présidence vietnamienne de l’ASEAN en 2020 et ses capacités de direction et de coordination efficaces dans la promotion des efforts du bloc pour surmonter les difficultés et les défis induits par le COVID-19, ainsi que dans la définition d’orientations appropriées en faveur de la coopération et du développement de l’ASEAN dans le contexte actuel.

Lors de la réunion, l'ASEAN et l'Inde ont convenu d'intensifier leur coopération dans l'économie, le commerce, l’investissement, les affaires maritimes, la lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale, les sciences, les technologies, l'innovation, la prévention et l'atténuation des catastrophes naturelles, la réponse au changement climatique, la culture et l’échange entre les peuples, la réduction de l’écart de développement…

Ils ont convenu de faire des efforts pour porter le commerce bilatéral à 200 milliards d'USD d’ici 2022.

L’ASEAN a salué un crédit d’un montant d’un milliard d'USD accordé par l’Inde à des projets de connectivité bilatérale, ainsi que l’octroi par l’Inde de 1.000 bourses de doctorat à des citoyens de l’ASEAN.

Concernant la réponse au COVID-19, l'Inde a déclaré qu'elle appuyait le recours au Fonds de coopération ASEAN-Inde pour soutenir les projets visant à faire face aux conséquences de la pandémie, et qu'elle travaillerait étroitement avec l'ASEAN dans le développement et la production de vaccins et médicaments contre le nouveau coronavirus.

Pour sa part, les pays de l’ASEAN ont applaudi les réalisations de l’Inde dans la lutte contre le COVID-19 et l’ont encouragée à soutenir les initiatives du bloc concernant le Fonds de réponse au COVID-19 et les réserves régionales de matériel médical d’urgence.

Les deux parties ont décidé de collaborer étroitement pour régler les conséquences de la pandémie, maintenir les chaînes d’approvisionnement régionales et mondiales et promouvoir une reprise durable. Elles se sont en outre engagées à continuer à soutenir les citoyens touchés par l'épidémie de coronavirus.

En ce qui concerne les questions internationales et régionales, l'Inde a fourni aux pays de l'ASEAN des informations détaillées sur l'Initiative pour les océans Indien et Pacifique proposée par le Premier ministre indien Narendra Modi lors du 16e Sommet ASEAN-Inde en 2019, ainsi que sur les relations Inde-Chine.

L’Inde a déclaré encourager l’ASEAN à valoriser son rôle dans la promotion de la coopération, du dialogue et l’instauration de la confiance dans la région. Elle a également déclaré soutenir les efforts visant à appliquer rigoureusement et pleinement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et à élaborer un Code de conduite (COC) conforme au droit international et à la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM 1982).

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les maquereaux séchés, la fierté de Dô Son

Hô Chi Minh-Ville promeut le tourisme médical L’offre médicale et de bien-être est prise en haute considération dans les stratégies de développement du tourisme de la mégapole du Sud. Le nombre de visiteurs profitant d’un voyage pour se faire soigner en ville ne cesse de croître.