09/04/2019 18:19
La coopération douanière et une infrastructure financière saine restent les principaux défis de l'ASEAN dans ses efforts de renforcer l'intégration économique et de redistribuer la richesse économique, a rapporté le 8 avril The Nation, quotidien de langue anglaise basé à Bangkok, en Thaïlande.
>>L'ASEAN discute de la facilitation du commerce et de l'investissement

Photo de famille de la réunion des ministres des finances et des gouverneurs des banques centrales de l'ASEAN à Chiang Rai.
Photo: nationmultimedia/CVN

Selon l'article, l'un des principaux objectifs de l’association est d’édifier un système de transit douanier plus rapide, efficace et sans support papier, destiné à faciliter les échanges et les investissements entre les dix pays membres. Le guichet unique de l'ASEAN (ASW) est conçu pour réduire les coûts logistiques, faciliter le dédouanement et le franchissement des points de contrôle douaniers aux frontières et accroître la productivité dans les secteurs public et privé.

Ce mécanisme vise à utiliser des moyens électroniques pour faciliter des procédures douanières, le transit des marchandises, les réclamations fiscales et les autorisations de licence. Après une réunion de deux jours des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales de l'ASEAN à Chiang Rai la semaine dernière, le ministre thaïlandais des Finances, Apisak Tantivorawong, a déclaré à la presse que 5 ou 6 pays avaient mis en place leur propre guichet unique national et étaient prêts à établir des liens avec d'autres membres de l’association.

Il a ajouté que la Thaïlande s'attendait à ce que tous les pays participent à l'ASW d'ici fin 2019, selon le journal. Selon lui, la Thaïlande et ses voisins ont également envisagé de regrouper les contrôles des marchandises effectués par les pays exportateur et importateur aux points de contrôle frontalier afin de gagner du temps et de réduire les coûts de logistique. À l'heure actuelle, seuls la Thaïlande et le Laos ont mis en place des inspections conjointes à la frontière.

Dans le même temps, en ce qui concerne une initiative de connectivité de paiement, l’ASEAN s’efforce d’accélérer la révolution numérique pour une intégration économique plus poussée. La Thaïlande tente notamment de convaincre d'autres pays d'adopter le système de paiement par code QR, qui lie les comptes bancaires aux numéros de téléphone et permet aux utilisateurs d'utiliser une application mobile pour les transactions financières. Le Cambodge, l'Indonésie et le Laos sont intéressés par la proposition, a déclaré M. Apisak.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Entre le Vietnam et la France, une relation toujours plus florissante

Le carnaval de Ha Long 2019 va se dérouler en salle Au lieu de magnifiques défilés dans les rues comme les années précédentes, le carnaval de Ha Long 2019 se déroulera en salle, au FLC Ha Long Ecotourisme Resort.