04/06/2016 20:36
L’ASEAN doit jouer un rôle plus important pour une sécurité plus équilibrée dans la région, a affirmé le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-Ocha, dans son discours prononcé lors de la séance d’ouverture du 15e Dialogue de Shangri-La en cours à Singapour.
>>Washington met en garde la Chine contre un risque "d'auto-isolement"
>>Shangri-La 2016 : le Vietnam est toujours prêt aux dialogues bilatéraux
>>Le Vietnam participera au 15e Dialogue de Shangri-La à Singapour

Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-Ocha. Photo : Xinhua/VNA/CVN
Le chef du gouvernement thaïlandais a aussi demandé de multiplier les dialogues afin de renforcer la compréhension, la coopération et l’entraide réciproques.

S’agissant du dossier de la Mer Orientale, le Premier ministre thaïlandais a appelé les parties concernées à contribuer aux efforts communs pour le maintien de la paix dans cette zone maritime. Selon lui, l’ASEAN doit parler d’une seule voix dans le règlement des différends en Mer Orientale.

Prayuth Chan-Ocha a également insisté sur l’importance du maintien de la liberté de navigation maritime et aérienne et appelé à une résolution des litiges par voie pacifique conformément au droit international dont la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982.

Le dirigeant thaïlandais a invité les parties concernées à appliquer pleinement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et à travailler ensemble afin d'aboutir rapidement à un Code de conduite (COC).

Dialogue de Shangri-La, le forum
de sécurité le plus important en Asie


Le forum de sécurité le plus important en Asie s’est ouvert le 3 juin à Singapour, en présence de près de 600 délégués, dont les officiels de la Défense d’une bonne trentaine de pays et des chercheurs venus du monde entier.

Au centre du forum figurent notamment les défis en matière de sécurité dans la région, le contrôle de la concurrence militaire en Asie, l’élaboration de la politique de défense, les défis que posent le règlement des conflits et la réalisation des objectifs de sécurité communs.

L’assistance se penchera aussi sur les dossiers chauds, dont le contrôle des tensions en Mer Orientale, le renforcement de la coopération contre le terrorisme islamiste en Europe, l’identification des menaces à la sécurité informatique, la situation dans la péninsule coréenne, les technologies millitaires, les défis de sécurité relatifs à l’immigration.
 
VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Miêu Nôi, un haut lieu du tourisme spirituel Construit il y a près de 300 ans, Miêu Nôi constitue un héritage religieux et historique de Hô Chi Minh-Ville. Il s’agit d’un temple émergent situé au milieu de la rivière Vàm Thuât.