27/04/2019 19:31
Le 8e Festival des métiers traditionnels de Huê 2019 s’est ouvert vendredi soir 26 avril avec un programme artistique réunissant plus de 500 artistes. Onze numéros de chants et de danses exaltant le pays et ses produits artisanaux ont été présentés au public.

Programme artistique en l’honneur du Festival des métiers traditionnels de Huê 2019.
Photo: VNA/CVN

Le président du Comité populaire de la ville de Huê, chef du comité d’organisation, Nguyên Van Thành, a souligné que le Festival des métiers traditionnels de Huê qui durera jusqu’au 2 mai vise à honorer les quintessences des métiers ancestraux et à développer les produits traditionnels.

Cette année, le festival réunit 16 métiers avec plus de 350 artisans vietnamiens et 70 artisans étrangers, venus notamment du Japon et de République de Corée. Dans le cadre du festival auront lieu des expositions de produits artisanaux, une fête de la tunique traditionnelle (ao dài) et une fête de montgolfière.

"La grande nouveauté, pour cette année, c’est que le lotus est à l’honneur… Pour ça, on fait venir des artisans de Huê, bien sûr, mais aussi de Hanoï, de Hô Chi Minh-ville et de Dông Thap. Sinon, il y aura aussi toute une partie qui sera consacrée à la médecine traditionnelle de Huê et une autre à l'ao dài, avec même un service de confection rapide", a indiqué  Pham Thi Quynh Dao, la vice-présidente du comité d’organisation.   

Organisé pour la première fois en 2005, ce festival de l’artisanat de Huê aura permis à de nombreux villages dits "de métiers" de retrouver des couleurs. Pour certains d’entre eux, il aura même été à l’origine d’un véritable essor économique.

"Pour les artisans, c’est vraiment une opportunité. Beaucoup ont reçu de grosses commandes du Vietnam et de l’étranger après avoir participé au festival… C’est dire à quel point ça peut être une bonne affaire", a indiqué Nguyên Van Thành.    

Effectivement !... Et ce n’est pas Thân Van Huy, un fabricant de fleurs artificielles qui participe depuis 2013 au festival, qui nous prétendra le contraire. Les produits de son village, le village de Thanh Tiên en l’occurrence, s’exportent désormais aux États-Unis, au Japon ou encore en République de Corée.

Et c’est le festival qui a été le point de départ de cette belle expansion, comme il l’aura été pour Bao La, une coopérative spécialisée dans la vannerie traditionnelle dont les ventes vont crescendo, notamment en Chine et au Japon.

Il ne faudrait pas croire pour autant que ce festival est uniquement une bonne opération commerciale. L’un de ses mérites, et non des moindres, est de donner des coups de projecteur sur certains des fleurons de notre artisanat national et de les faire connaître par-delà nos frontières. C’est le cas, par exemple, des cerfs-volants de Huê, qui ont eu l’honneur de porter haut les couleurs du Vietnam lors d’un festival en France.

Mais on pourrait en dire autant du tissage de brocatelle d’une minorité ethnique de la province de Thua Thiên-Huê dont s’est inspirée la styliste Minh Hanh pour des collections présentées en France et au Japon.

On se souvient également que certaines des traditions artisanales de Huê ont été présentées à l’occasion d’une exposition organisée dans la ville sud-coréenne de Cheongju... Et à chaque fois, la réaction est la même: le public est curieux de découvrir ce qui se fait chez nous, au Vietnam, ce pays aux charmes tant vantés de par le monde…

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Forum du tourisme de Huê 2020 Le Comité populaire de la province de Thua Thiên-Huê (Centre) a organisé dimanche 31 mai le Forum du tourisme de Huê 2020, dans le but de relancer le secteur touristique local durant et post-COVID-19.