17/11/2019 11:26
Les Cham comptent actuellement environ 130.000 personnes dans l’ensemble du pays, dont 43.000 dans les provinces de Ninh Thuân et Binh Thuân (Centre).
>>Le tissage de la brocatelle, un savoir-faire à préserver
>>Le brocart des Pa Cô - Vân Kiêu renaît de ses cendres
>>Faire revivre l’artisanat de tissage de brocatelles des Ê dê

Comme les autres groupes ethniques, les Cham ont un artisanat de tissage en liaison étroite avec leurs mœurs. Ce métier est préservé dans de nombreux villages.

À Binh Thuân, le village de tissage de brocatelle de la commune de Phan Hoà, district de Ninh Phuoc, est connu pour ses nombreux artisans passionnés. La plupart utilisent encore de vieux métiers à tisser en palissandre (bois très résistant, caractéristique des forêts tropicales de la péninsule indochinoise).

Les produits de brocatelle revêtent une signification importante dans les us et coutumes des Cham, et dans leur vie cultuelle. Les autorités locales s’intéressent à la préservation et au développement de cet artisanat en construisant des villages de métier associés au tourisme, aidant les familles en difficulté à obtenir des prêts préférentiels.
 
Texte et photos : Trân Viêt/DTMN/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Gành Yên : l’aquarium terrestre Gành Yên dans la province de Quang Ngai au Centre pique la curiosité des touristes qui viennent y découvrir les récifs coralliens aux formes et couleurs variées.