17/03/2020 21:33
L’armée vietnamienne déploie un plan de prévention et de lutte contre l’épidémie du nouveau coronavirus (COVID-19) pour la 2e phase, lors d’une réunion du comité militaire contre le COVID-19, mardi 17 mars à Hanoï.
>>COVID-19 : le Premier ministre appelle à la solidarité et à l’entraide 

Une réunion du Comité militaire contre le COVID-19, le 17 mars à Hanoï.
Photo : Duong Giang/VNA/CVN

Le plan anti-coronavirus est divisé en cinq niveaux. Des mesures principales à appliquer pour chaque niveau ont été mises en place. Le Vietnam est désormais dans la première étape du 3e niveau, ce qui équivaut à entre 20 cas et 1.000 cas d’infection.

Le vice-ministre de la Défense, Trân Don, chef dudit comité, a souligné que le Vietnam se trouve à un moment d’or pour mettre un terme à l’épidémie, d’où la nécessité de renforcer les dispositions pour enrayer la propagation du virus et minimiser le nombre de contaminations.

Il a demandé aux unités militaires concernées de bien réaliser les tâches d’isolement, de détection précoce, et de traitement des cas infectés, indiquant que pendant cette période difficile, l’armée vietnamienne doit partager les difficultés avec des habitants.

Le vice-ministre a demandé à l’état-major général  et au Département de la médecine militaire d’élaborer une stratégie pour recueillir les informations sur les vols des transporteurs aériens, afin d’aider les unités militaires à appliquer des mesures préventives, notamment après le retour prochain au pays d’un grand nombre des Vietnamiens d’Europe.

À Hai Phong (Nord), les autorités municipales ont renforcé le contrôle des entrées de la ville. À partir de mardi 17 mars, la ville portuaire placera en quanrantaine tous les Vietnamiens et étrangers venant de l’étranger.

Le Comité populaire municipal a également demandé aux compagnies aériennes à l’aéroport de Cat Bi de mettre à jour les informations des passagers sur les vols afin de surveiller et de prévenir les épidémies de COVID-19. Tous les passagers doivent faire leur déclaration sanitaire obligatoire et passer un examen médical à l’aéroport.

Selon un rapport du ministère vietnamien de la Défense, le Vietnam a signalé jusqu’à mardi 17 mars 66 cas confirmés d’infection, dont 18 étrangers. Parmi ces cas recensés, 16 ont été guéris.

VNA/CVN    

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

COVID-19 : les entreprises touristiques renforcent la sécurité Face à la situation compliquée de l'épidémie de COVID-19, le Service du tourisme de Hanoï a ordonné aux unités, aux entreprises, aux organisations et aux particuliers de renforcer les mesures de sécurité dans la lutte et la prévention de la pandémie ; d’estimer les effets de cette épidémie sur le secteur du tourisme.