19/08/2018 16:49
>>Nigeria: au moins sept personnes tuées dans un attentat suicide contre une mosquée
>>Nigeria: des inondations font 44 morts et 22 disparus dans le Nord du pays

Au moins 23 enfants libérés des mains des terroristes de Boko Haram dans l'État nigérian de Borno (Nord-Est) ont été remis au Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) pour qu'ils se réadaptent, a déclaré samedi 18 août l'armée nigériane dans un communiqué. Ce geste est conforme aux meilleures pratiques internationales et également à l'engagement de l'armée à promouvoir les relations entre les civils et l'armée en vue de parvenir à une paix durable dans le nord-est, a déclaré Abbah Dikko, commandant du théâtre de l'opération "Lafiya Dole", lors d'une brève cérémonie organisée dans la ville de Maiduguri (Nord-Est du pays). En accueillant les mineurs, Geoffrey Ijumba, chef du bureau extérieur de l'UNICEF dans l'État de Borno, s'est fécilité de la libération des 23 garçons et filles âgés de 12 à 17 ans. Il a indiqué que l'UNICEF travaillant de concert avec l'armée nigériane et le gouvernement de l'État de Borno par le biais du ministère nigérian des Affaires féminines pour fournir des soins médicaux, ainsi que des soutiens psychologique et social aux victimes déplacées par les conflits. Depuis 2009, Boko Haram serait responsable de la mort de plus de 20.000 personnes et aurait contraint 2,3 millions d'autres personnes à se déplacer au Nigeria.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.