05/11/2019 16:26

>>Libye : l'ANL bombarde les aéroports de Tripoli et de Misrata
>>Libye: l'ONU se félicite de la réduction palpable de la violence à Tripoli

L'Armée nationale libyenne (ANL), milice basée dans l'est de la Libye, a nié lundi  4 novembre avoir retiré ses forces du sud de la capitale, Tripoli. "Nos avions de chasse couvrent tout l'espace aérien du pays et effectuent des opérations de reconnaissance 24 heures sur 24 pour surveiller les mouvements des milices (les forces gouvernementales soutenues par l'ONU), en particulier autour de Tripoli", a fait savoir le porte-parole de l'ANL, Ahmad al-Mismari, lors d'une conférence de presse à Bengazi (Est). Ce porte-parole a déclaré que l'aviation de l'ANL avait bombardé l'aéroport de Tripoli et celui de Misrata, détruisant des systèmes de défense antiaérienne ainsi que des drones turcs. Le même jour, les forces gouvernementales soutenues par l'ONU ont annoncé avoir fait des progrès contre l'ANL au sud de Tripoli, en détruisant des véhicules militaires et capturant plusieurs de ses soldats. L'ANL, armée rebelle dirigée par le général Khalifa Haftar, mène une campagne militaire à Tripoli et dans ses environs depuis début avril pour tenter de s'emparer de la capitale et de renverser le gouvernement soutenu par l'ONU. La Libye reste en proie à l'insécurité et à la division politique depuis la chute de l'ancien dirigeant Mouammar Kadhafi en 2011. Les conflits armés ont fait des milliers de morts et de blessés, et entraîné le déplacement de près de 120.000 civils.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.