08/08/2018 21:34
>>L'armée britannique aide le Ghana à transporter ses soldats au Mali
>>Brexit: Londres a promis de nouvelles "propositions concrètes" selon l'UE
   
Le ministre britannique de la Défense, Gavin Williamson, a assuré mardi 7 août que les capacités de l'armée britannique ne seraient pas diminuées après le Brexit, qui aura lieu en mars 2019. "Le départ du Royaume-Uni de l'Union européenne n'aura aucun impact sur la sécurité et la défense de l'Europe", a déclaré Gavin Williamson lors d'un discours devant le think tank Atlantic Council à Washington, avant de rencontrer son homologue américain Jim Mattis. "Le Royaume-Uni est un acteur mondial majeur. Nous avons toujours été une force militaire de premier plan, et nous serons toujours une force militaire de premier plan", a-t-il promis. Ces commentaires interviennent alors que la Première ministre Theresa May aurait refusé en juin de commenter l'état futur de l'armée britannique. De manière générale, la situation post-Brexit au Royaume-Uni est source d'incertitudes. Le but du déplacement de Gavin Williamson était de convaincre les Américains que le Royaume-Uni resterait un allié fiable. "D'une certaine manière, l'Union européenne a limité notre vision, nous décourageant de regarder vers l'horizon (...). Maintenant, nous sommes libres d'aller plus loin et de viser plus haut. Le Royaume-Uni est déterminé à saisir ces nouvelles occasions", a-t-il ajouté.

AFP/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.