18/03/2019 22:57
L'armée américaine envisage de laisser jusqu'à 1.000 soldats en Syrie, ce qui s'éloigne davantage du projet initial du président Donald Trump de retrait complet, ont déclaré dimanche 17 mars les médias américains.
>>Le conseiller de Trump parle de "conditions" préalables avant le retrait de Syrie
>>Les États-Unis envisagent de laisser 200 soldats en Syrie après le retrait des troupes

Le convoi militaire des États-Unis à Manbij, en Syrie, le 30 décembre 2018.
Photo: AFP/VNA/CVN

Les troupes américaines seront déployées du Nord au Sud de la Syrie, continuant de travailler avec les combattants kurdes, a rapporté le Wall Street Journal en citant des responsables de l'administration Trump sous couvert d'anonymat.

Ces derniers ont indiqué que le nombre de soldats occidentaux qui resteraient en Syrie était encore à déterminer. En même temps, Washington compte retirer des centaines de militaires américains une fois que "le dernier bastion de l'État islamique aura été conquis", une action qui sera conforme au projet initial du président américain, selon ce rapport.

La Maison Blanche avait annoncé le 21 février dernier que les États-Unis laisseraient environ 200 soldats en Syrie après le retrait prévu. M. Trump a confirmé le lendemain qu'une petite partie des forces américaines y resterait avec les soldats étrangers.

Citant un haut responsable du gouvernement, les médias américains ont rapporté plus tard que l'armée américaine laisserait environ 400 militaires dans deux régions syriennes différentes.

Actuellement, il y a environ 2.000 soldats américains en Syrie. Après avoir proclamé sa victoire sur l'EI, le président américain a annoncé en décembre dernier le retrait des troupes américaines de Syrie.

Cette décision avait entraîné la démission de James Mattis, qui était alors secrétaire à la Défense des États-Unis.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Ligne aérienne Dông Hoi - Dà Nang et vols panoramiques à Quang Binh La Société par actions d’aviation Hai Âu exploitera à partir du 4 mai une nouvelle ligne aérienne reliant la ville de Dông Hoi, province de Quang Binh, à Dà Nang, dans le Centre, avec des hydravions Cessna Grand Caravan 208B-EX de 12 sièges, a informé le Service du tourisme de Quang Binh.