07/02/2017 17:24
L'Argentine, tenante du titre, a été sortie au premier tour de la Coupe Davis 2017 grâce à l'ultime victoire de l'Italien Fabio Fognini, qui a remonté un handicap de deux sets pour dominer Guido Pella lors du simple décisif décalé au 6 février en raison des intempéries à Buenos Aires.
>>Coupe Davis : Gasquet met la France en tête vite fait bien fait
>>Coupe Davis : l'Argentine enfin !
  
La scène de liesse italienne rappelle celle vécue à Francfort autour de Steve Darcis. Photo : AFP/VNA/CVN
  
Privée de ses deux meilleurs joueurs, Juan Martin del Potro (38e mondial) et Federico Delbonis (49e), artisans du sacre de 2016 à Zagreb, l'Argentine devient la 10e nation détentrice du Saladier d'argent à quitter la compétition dès le premier tour l'année suivante depuis 1972.

Mais que les Argentins sont passés près de l'exploit ! Bravant la pluie et le vent, s'en remettant à leur incontournable et bruyant public du Parc Sarmiento, les joueurs du capitaine Daniel Orsani étaient revenus à 2-2 après avoir perdu les deux premiers simples le 3 février, et avoir sauvé une balle de match et de rencontre- lors du double du 4 février, conclu au jeu décisif du 5e set.
   
Guido Pella, 84e joueur mondial, tenait même le bon bout le 6 février, menant deux sets à zéro contre le fantasque mais expérimenté Fabio Fognini (N.48) sous un soleil qui a contrasté avec les intempéries de la veille sur la terre battue sud-américaine. Mais l'Italien, redoutable devant un public houleux, a été le plus solide physiquement et a su retourner la situation pour s'imposer 2-6, 4-6, 6-3, 6-4, 6-2 en 4h15 min de jeu.

L'Italie ira en Belgique pour son quart de finale de cette édition 2017, du 7 au 9 avril.  
    
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ressusciter les estampes populaires de Kim Hoàng

Les vestiges de la citadelle de Thanh Chiêm à Quang Nam La citadelle de Thanh Chiêm est située à Diên Phuong, dans la province centrale de Quang Nam. Vestige historique national, elle était, sous la dynastie des Nguyên (1802-1945), considérée comme la capitale satellite de Huê et le centre politique, militaire, économique et culturel du Sud. Aujourd’hui, l’édifice est en ruine mais les autorités ont décidé de faire de Thanh Chiêm une nouvelle destination touristique.