23/03/2021 16:04
L'Argentine est sur la "bonne voie" dans la lutte contre la pandémie COVID-19, a déclaré lundi 22 mars le président argentin Alberto Fernandez, soulignant l'importance que les vaccins contre le virus soient considérés comme un bien public mondial disponible dans le monde entier.
>>L'Argentine autorise l'utilisation d'urgence du vaccin chinois Sinopharm
>>COVID-19 : Argentine annonce 11.057 nouveaux cas

Prélèvement d’un échantillon pour le test de dépistage du COVID-19 à Buenos Aires, Argentine, 10 février.
Photo : Xinhua/VNA/CVN
 
"Nous devons préserver la santé avant les revenus, c'est pourquoi nous tenons à ce que le vaccin soit gratuit et que tout le monde y ait accès", a indiqué M. Fernandez lors de sa visite d'un centre de vaccination contre le COVID-19 à l'université nationale de Lanus, dans la banlieue sud de la capitale Buenos Aires.

Selon un communiqué de son bureau, M. Fernandez a affirmé que le vaccin ne devait pas être conçu comme un produit commercial "
mais comme un bien mondial auquel tout le monde devrait pouvoir accéder".

Le président argentin a également remercié les professionnels de la santé pour leur dévouement dans la lutte contre la pandémie avec une campagne nationale de vaccination lancée en décembre.

"Ma gratitude éternelle va à eux tous", a-t-il dit. L'Argentine avait détecté son premier cas de COVID-19 le 3 mars 2020 et, à la date de dimanche, elle a totalisé 2.245.771 cas confirmés et 54.545 décès.


APS/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

La gastronomie vietnamienne attire les touristes japonaises Le Vietnam est le seul pays choisi par les touristes japonaises pour sa bonne cuisine, selon une enquête sur l'opinion des voyageurs au Cambodge, au Laos, au Myanmar et au Vietnam, ciblant les Japonaises dans la vingtaine et la trentaine.