06/05/2020 17:10
Le Vietnam figurera parmi les "économies sûres" une fois la pandémie de COVID-19 maîtrisée, grâce à ses indicateurs financiers stables, selon The Economist.
>>Un code de critères pour relancer les activités touristiques
>>BM : l'économie vietnamienne pourrait se rétablir rapidement 
>>Un économiste de la BAD souligne l’importance de la capacité d’adaptation

Le Vietnam occupe la 12e position et n'a pas d'indicateur "alerte rouge".
Photo : The Economist/CVN

Le magazine britannique The Economist vient de publier le classement de la "santé financière" de 66 économies émergentes, dont le Vietnam qui s'est classé 12e dans le groupe des économies sûres après le COVID-19.

Ce classement est basé sur quatre indicateurs financiers -  dette publique, dette extérieure, coûts d'emprunt et  réserves de change. En conséquence, plus de 30 économies émergentes sont confrontées à une forte pression, la pire concernant  Zambie,  Liban et  Venezuela.

Dans le groupe des économies sûres, le Botswana se classe premier, suivi de Taïwan (Chine) et de la République de Corée.

Le Vietnam occupe la 12e position après la Chine et le Guatemala, mais devant la Pologne et le Nigéria avec des dette publique, dette extérieure, coûts d'emprunt et  réserves de change  tous de "stables à forts". Le Vietnam n'a pas d'indicateur "alerte rouge".

Le COVID-19 a affecté les économies émergentes en raison des restrictions de voyage, de la chute des ventes à l'exportation et de la diminution des investissements étrangers. Cependant, selon The Economist, la plupart des économies de ce groupe sont "en bonne santé" pour surmonter la pandémie.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Partons sur les sentiers du Vietnam avec Capannam ! Les merveilles du Vietnam s’appréhendent en douceur avec l’aide de tous nos passeurs. Ils font le lien, ils ouvrent des portes et des coffres remplis de trésor.