21/11/2018 17:18
Profiter des avantages de la révolution industrielle 4.0 et appliquer les technologies de l’information (TI) sont importants pour mener un recensement national en 2019, a déclaré le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê, le 19 novembre à Hanoï, lors de la première réunion du Comité de pilotage national sur le recensement général de la population et des logements.
>>Le grand recensement débutera le 1er avril 2019
>>Le grand recensement de la population et des logements en 2019

Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê (debout) lors de la première réunion du Comité de pilotage national sur le recensement général de la population et des logements, le 19 novembre à Hanoï. Photo: Doan Tân/VNA/CVN

Comme les technologies de pointe créent à la fois des commodités et des risques systématiques, le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê, qui est président du Comité de pilotage national sur le recensement général de la population et des logements, a demandé au ministère de l’Information et des Communications, au ministère de la Police, à l’Office général des statistiques du Vietnam (GSO) et au ministère de la Plan et de l’Investissement de prévoir les risques et d’assurer la sécurité de l’information.

Le recensement général de la population et des logements est effectué tous les 10 ans, le cinquième du pays étant prévu le premier avril 2019. Il est important que le Parti, le gouvernement et l’Assemblée nationale évaluent les conditions de vie et la croissance du logement de la population.

En plus de répondre au besoin d’informations permettant d’évaluer et d’élaborer des plans socio-économiques, le grand recensement servira de base à une évaluation initiale de la mise en œuvre des Objectifs du Millénaire pour le développement des Nations unies.

Des nouveautés et des changements de méthode

Auparavant, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc avait signé la décision N°772 sur le recensement national au premier avril 2019. Le recensement examinera les informations générales sur la population, le statut migratoire, le niveau académique, la spécialisation technologique, le taux d’incapacité, l’état matrimonial, le le taux de natalité et de mortalité, la croissance démographique, le statut professionnel, la résidence et les conditions de vie de base locales.

Selon le directeur général adjoint du GSO, Pham Quang Vinh, l’enquête sera réalisée à une échelle plus petite que celle menée il y a 10 ans, et il y aura une percée dans la  collecte de données, qui se fera via l’interview individuelle assistée par ordinateur (IPAO) et les formulaires Web.

Le recensement général coûtera 1.514 milliards de dôngs (64,5 millions de dollars), soit le triple du montant dépensé lors de l’enquête précédente, a-t-il fait savoir, expliquant que cela est dû aux coûts des TI et à l’augmentation des heures de travail.

Le recensement débutera le 1er avril 2019 pour une durée de 25 jours.
Photo: Tuân Anh/VNA/CVN

Il a souligné que les résultats du recensement général servant à répondre aux besoins d’informations du Parti, de l’Assemblée nationale et du gouvernement dans l’évaluation de la situation, l’élaboration de stratégies et politique de développement national, les informations sur la population et le logement devraient être mises à jour chaque année, au lieu de 10 ans comme d’habitude.

Les modes de collecte devraient être améliorés car les méthodes traditionnelles basées sur le papier représentent un lourd fardeau de dépenses et n’ont pas tiré le meilleur parti des bases de données existantes, ni des avantages des technologies de l’information, a-t-il ajouté.

Ce recensement débutera le 1er avril 2019 pour une durée de 25 jours. Les premiers résultats seront publiés en juillet 2019. Les statistiques exhaustives seront officiellement publiées au 2e trimestre de 2020 et les rapports d’analyse qui en découlent, au 4e trimestre de la même année.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Excursion dans le village des marionnettes sur l’eau de Dào Thuc