30/05/2018 16:07
L'application de nouvelles technologies pour le développement de la chaîne de valeur agricole Japon - Vietnam était le thème d'une conférence tenue le 29 mai à Hanoï.
>>Application des technologies dans la gestion et la protection des forêts dans le Centre

Conférence sur l'application de nouvelles technologies pour le développement de la chaîne de valeur agricole Japon - Vietnam, le 29 mai à Hanoï.
Photo: VNA/CVN

Co-organisée par l’Académie des sciences agricoles du Vietnam et la compagnie Raycean Vietnam, la conférence a offert une bonne occasion pour les académies, universités, entreprises et investisseurs vietnamiens comme japonais de se connecter dans la recherche et le transfert des technologies appliquées pour l’agriculture high-tech, de promouvoir des opportunités d’investissement et de commerce des produits agricoles entre les deux pays.

Nguyên Hông Son, directeur de l'Académie des sciences agricoles du Vietnam, a déclaré que l'agriculture vietnamienne se concentre de plus en plus sur la qualité, soulignant que les sciences et les technologies avancées sont la clé de ce processus. Les technologies de pointe devraient être appliquées tout le long de la chaîne de production: la culture, la récolte,  transformation et le commerce.

Les technologies agricoles japonaises conviennent au Vietnam et contribuent à stimuler le commerce bilatéral, car elles permettront aux produits agricoles vietnamiens exportés vers le Japon de répondre aux exigences de ce marché, a noté Nguyên Hông Son. Lors de cet évènement, les entreprises japonaises ont présenté un certain nombre de nouvelles technologiques dans la production agricole, notamment les bioproduits, l'aquaponie, les engrais et insecticides organiques, les variétés des plantes et les matériaux du contrôle de la température.

Koichiro Abe, directeur exécutif de la compagnie Raycean Vietnam, a fait savoir que les produits agricoles de haute technologie sont très chers au Japon. "Les technologies et les stratégies de marketing pourraient augmenter la valeur des produits agricoles", a-t-il ajouté. Les échanges commerciaux entre le Vietnam et le Japon ont fortement progressé ces dernières années, notamment en ce qui concerne les fruits et légumes. Le Japon est aujourd’hui le deuxième importateur de fruits et légumes vietnamiens, après la Chine.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Binh Thuân développe ses potentiels en tourisme maritime Possédant un littoral de près de 200 km et de beaux paysages tels que le ruisseau Tiên, la montagne de Tà Cu, la tour Po Sah Inu, le phare Kê Gà, l’île de Phú Quy, le cap de Yên, les villages de pêcheurs,… la province de Binh Thuân (Centre) est dotée d'un potentiel immense pour développer un tourisme côtier.