27/08/2017 17:30
Le dialogue sur les accords commerciaux régionaux (ACR) et sur les accords de libre-échange (ALE) - l’un des contenus les plus attendus sur l’agenda des économies membres de l’APEC - s’est ouvert le 27 août à Hô Chi Minh-Ville.
>>APEC 2017 : l’APEC est axé sur le développement du commerce

Bùi Thanh Son, vice-ministre des Affaires étrangères, président de la 3e conférence des hauts officiels et des réunions annexes (SOM3) de l'APEC. 

Le dialogue, qui débute le 10e jour de travail des hauts officiels des 21 économies membres du Forum de coopération économique pour l'Asie-Pacifique (APEC), est présidé par le secrétariat international de l’APEC et le ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce.

Dans son discours d’ouverture, Bùi Thanh Son, vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères, président de la 3e conférence des hauts officiels des économies membres de l’APEC et des réunions connexes, a souligné que ce dialogue était important et attendu chaque année par les économies membres, dans l’objectif de partager leurs points de vue et expériences dans les négociations, la ratification et la mise en application des ACR et ALE dans la région Asie-Pacifique.

Selon les statistiques recensées par le secrétariat international de l’APEC, en 2016, le Forum Asie-Pacifique a enregistré plus de 150 ACR et ALE dont une soixantaine a été validée et appliquée par ses pays membres. De plus en plus de nouveaux accords commerciaux de type ALE sont mis sur la table des négociations et signés dans la région. Ces accords sont axés essentiellement sur le commerce et les nouveaux investissements, les questions douanières et les barrières non tarifaires.

Vers une zone de libre-échange de l’Asie-Pacifique

Dialogue sur les accords commerciaux régionaux et de libre-échange, le 27 août à Hô Chi Minh-Ville. 

«Le sujet de notre dialogue aujourd’hui correspond bien au thème +Créer un nouveau dynamisme et entretenir un futur partagé+ de l’APEC 2017», a insisté M. Son. D’ajouter que "l’intégration économique régionale continuera à être l’un des piliers de la coopération de l’APEC, contribuant à favoriser les ACR et ALE et en vue de réaliser une Zone de libre-échange de l’Asie-Pacifique (FTAAP) selon les orientations données par les leaders économiques de l’APEC, en 2010 à Yokohama, au Japon, en ce qui concerne les préparatifs pour une FTAAP".

Le président de la SOM3 a appelé les économies membres à définir les étapes concrètes pour réaliser une FTAAP, considérée comme un outil majeur pour poursuivre l’intégration économique régionale, encadrée dans l’agenda de l’APEC.

Comme l’indique le thème de l’APEC cette année, les économies membres sont déterminées à renforcer les liaisons économiques tant en profondeur qu’en largeur, en particulier à promouvoir les procédés d’ARC et ALE tout en s’orientant vers une FTAAP suite à l’achèvement des objectifs de Bogor.

Dans le contexte où l’économie et le commerce montrent des signes de relance rapide, le fait de profiter au maximum des avantages apportés par ces accords constitue un moteur pour stimuler l’économie, le commerce et l’investissement dans la région. Grâce aux effets des ALE, les échanges commerciaux du bloc ont connu une croissance de 174%, passant de 230.000 milliards de dollars à 630.000 milliards rien que pour la période 2000-2016, selon une statistique figurant dans un communiqué de presse du secrétariat international de l’APEC.

Texte et photos : Truong Giang/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Capturer de beaux moments avec les marguerites Daisy de Hanoï Entre la mi-novembre et la mi-décembre, quand Hanoï ressent les premiers vents hivernaux, c’est la pleine saison des marguerites Daisy (Astéracées). En cette période, ce serait une faute de goût de ne pas acheter un bouquet. Mais pour une expérience plus romantique, rien ne vaut une balade dans un champ de fleurs en banlieue.