12/09/2017 16:15
Le forum de l’APEC sur les start-up 2017, organisé mardi 12 septembre à Hô Chi Minh-Ville à l’initiative de la Chambre vietnamienne de l’Industrie et du Commerce (VCCI), a mis l’accent sur la nécessité de l’élaborer un écosystème des start-up dynamique, créatif et innovant.
>>L’APEC veut dynamiser les start-up et les MPME dans cette région
>>Connecter les PME dans l’APEC à l’ère numérique

Le Forum de l’APEC 2017 sur les start-up, le 12 septembre à Hô Chi Minh-Ville. Photo : Truong Giang/CVN

Le forum de l’APEC sur les start-up 2017, inscrit dans le cadre des réunions des hauts officiels des 21 économies membres du Forum de coopération Asie-Pacifique (APEC), a réuni quelque 300 représentants, experts, incubateurs et décideurs politiques venus des organismes compétents, de groupes internationaux, avec notamment la présence de jeunes hommes et femmes d’affaires des micro, petites et moyennes entreprises (MPME) implantées dans la région.

Les économistes présents ont abordé différents thèmes dont les start-up et les innovations créatives à l’ère numérique, l’éducation et la formation pour les start-up, l’amélioration de la compétitivité, l’aptitude des entrepreneurs, ce conformément aux contenus principaux de l’APEC 2017. L’objectif est de soutenir et de moderniser les MPME, en les aidant à avoir accès à la chaîne de valeurs mondiales.

Priorité au développement des MPME

Prononçant le discours d’ouverture, Vo Tân Thành, vice-président de la VCCI, a informé que les MPME des économies membres de l’APEC représentent 57% du PIB mondial et 49% du commerce mondial. L’APEC est l’un des forums de coopération multilatérale ayant contribué de manière pratique et importante à ses pays membres, dont le Vietnam.

«Dans le contexte de l’intégration économique internationale, le développement des MPME constitue l’un des intérêts communs des pays membres de l’APEC. L’esprit de start-up est en pleine expansion dans tous les coins du globe, les économies membres de l’APEC ne faisant pas exception à la règle», a insisté M. Thành. D’ajouter que de plus en plus de fonds de l’APEC sont investis dans la création et le développement des MPME.

«Dans cet esprit, il est primordial d’élaborer et de perfectionner l’écosystème des start-up pour permettre à la communauté des entreprises des pays en développement comme le Vietnam, les Philippines ou l’Indonésie de grandir et de s’affirmer à l’international», a estimé M. Thành.

Vo Tân Thành, vice-président de la VCCI. Photo : Truong Giang/CVN

À l’heure actuelle, le gouvernement vietnamien applique bon nombre de programmes de start-up dans l’ensemble du pays avec des politiques avantageuses destinées aux MPME. Conformément à la résolution 35 du gouvernement sur le soutien au développement des entreprises, le Vietnam ambitionne de créer au moins 1 million d’entreprises d’ici 2020, dont 500.000 rien qu’à Hô Chi Minh-ville. «En mai 2016, le gouvernement a ratifié le projet d’élaboration de l’écosystème des start-up global pour les MPME, l’une des prémisses importantes pour édifier un gouvernement intègre et transparent au service du développement du pays et de ses habitants», a remarqué M. Thành.

Un écosystème des start-up créatif à l’ère numérique

En ce qui concerne le développement de la communauté des MPME, Trân Van Tung, le vice-ministre des Sciences et des Technologies, a appelé les économies membres de l’APEC à coopérer et à partager les solutions économiques comme techniques.

«La 4e révolution industrielle est devenue une tendance irréversible qui façonne l’esprit de start-up de tous les pays. Et aucune autre entité que l’APEC ne s’intéresse davantage au thème de start-up créative, ce qui se traduit par la création croissante de nombreux réseaux de start-up, de centres d’incubation des entreprises, de centres dédiés à la création et à l’innovation, notamment dans l’économie digitale qui apporte de nouvelles opportunités», a estimé M. Tung.

Néanmoins, l’écart entre l’écosystème des start-up des différentes économies membres reste élevé, ce qui demande une coopération accrue entre ces dernières pour combler cet écart. Et l’initiative du forum des start-up de la VCCI va dans ce sens, en permettant aux MPME d’accélérer leur interconnexion pour s’intégrer rapidement à la chaîne de valeurs mondiales. En conclusion, M. Tung a souhaité que les recommandations des économistes fassent l’objet de déclarations communes, lesquelles seront soumises à la réunion des ministres de l’APEC sur les MPME.

Truong Giang/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand l’héritage architectural français au Vietnam se dévoile

Dà Nang vise neuf millions de touristes d'ici 2020 La ville de Dà Nang est devenue une destination populaire pour les touristes nationaux et étrangers ces dernières années. La ville a été honorée l'année dernière comme "la principale destination en Asie en termes de festivals et d'événement festifs", lors du gala du Prix mondial de Voyage - Asie & Australie.