23/02/2017 01:00
Le Forum des parties concernées de la région sur le Conseil d'étude et le projet hydroélectrique Pak Beng ayant pour thème "Partager, écouter et agir" a débuté mercredi 22 février à Luang Prabang, au Laos.
 >>Crédits alloués au projet hydroélectrique de Nâm Mô 2 au Laos
>>Recommandations sur les politiques relatives aux projets d’hydroélectricité

Forum des parties concernées de la région sur le Conseil d'étude et le projet hydroélectrique Pak Beng, le 22 février à Luang Prabang, au Laos.
Photo : VNA/CVN

Sont présents au Forum des parties concernées de la région sur le Conseil d'étude et le projet hydroélectrique Pak Beng le ministre lao des Ressources naturelles et de l'Environnement, Sommath Pholsena ; le directeur de la Commission du Mékong (MRC), Pham Tuân Phan ; des représentants des Comités du Mékong Vietnam, Laos, Cambodge, Thaïlande, des partenaires de développement, des représentants des pays en aval du Mékong, des organisations non gouvernementales et des instituts de recherche.

S'inscrivant dans le cadre des Procédures de notification, de consultation préalable et d'entente (Procedures for Notification, Prior Consultation, and Agreement - PNPCA), ce forum de deux jours a pour but de fournir des informations sur le processus de consultation préalable du projet hydroélectrique Pak Beng.

Les participants abordent également des leçons d'expériences sur la mise en œuvre de la consultation des projets de Xayaboury et de Don Sahong, la stratégie de développement durable de l'hydroélectricité du Laos en général et du projet hydroélectrique Pak Beng en particulier, des problèmes concernant la sécurité du barrage, l'écoulement, l'hydrologie, les impacts socio-économiques et environnementaux.

Répondant au correspondant de l'Agence Vietnamienne d'Information, le ministre lao Sommath Pholsena a déclaré que c'était une bonne occasion pour les pays membres de la MRC et les partenaires de développement de discuter pour assurer l'intérêt des habitants du Laos et des pays en aval du Mékong.

Il a affirmé que l'opinion publique ne devrait pas être inquiète outre mesure des impacts du projet hydroélectrique Pak Beng. Le gouvernement et le ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement du Laos doivent et assumeront leur responsabilité envers la population du Laos, du Vietnam, du Cambodge et de Thaïlande.

Le projet hydroélectrique Pak Beng est un projet fluvial situé sur le Mékong. La centrale devrait avoir une capacité installée de 912 MW, conçue pour un débit de 5,771.2 m3 par seconde, indique le communiqué. Selon la MRC, le processus de consultation préalable, qui implique des représentants des quatre pays, est la première étape durant laquelle tous les pays membres doivent participer s'ils projettent de construire des projets d'irrigation et de développement hydroélectrique à grande échelle le long du Mékong.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le "bain de feu" des Dao rouges pour accueillir le Nouvel An lunaire

Ouverture de la fête de la Mère Âu Co à Phu Tho La fête en commémoration de la Mère des Vietnamiens Âu Co a été officiellement inaugurée le 22 février (soit le 7e jour du 1er mois lunaire) au Temple qui lui est dédié dans la commune de Hiên Luong, district de Ha Hoa, province de Phu Tho (Nord).