09/02/2020 21:57
Saviez-vous qu’à l’origine, l’ao dài, la tunique traditionnelle du Vietnam était destinée aux hommes avant qu’il ne soit communément reconnu comme un vêtement pour femmes ? Et si jadis ce fameux costume n’apparaissait qu’au théâtre ou dans des films, il est aujourd’hui porté par de plus en plus d’hommes vietnamiens lors de grandes occasions.

>>"L’áo dài et des fleurs" embellissent le printemps 2020
>>Des "áo dài" présentés à la New York Couture Fashion Week 2019

Les diplomates, dont l’ambassadeur du Vietnam en Inde, au Népal et au Bhoutan Pham Sanh Châu (centre), choisissent le plus souvent l’ao dài pour leurs apparitions publiques. Photo : VOV/CVN


Un ao dài pour homme, dit "traditionnel" doit être constitué de cinq pans de tissue, cinq boutons et surmonté d’un col. Les 5 pans représentent le ciel, la terre, le porteur lui-même et ses parents. Quant aux 5 boutons, ils représentent les 5 vertus constantes enseignées par Confucius : bienveillance, convenance, droiture, sagesse et fidélité.

Depuis quelques années, le port de l’ao dài chez les hommes est revenu au gout du jour grâce aux efforts des membres du club Dinh Làng Viêt, la maison communale vietnamienne en français. De nombreuses activités de promotion ont été organisées par le groupe dans le but de faire redécouvrir la version masculine de l’ao dài au plus grand nombre et d’inciter les hommes à les porter lors des grands évènements comme le Têt traditionnel ou encore lors des mariages.

Les diplomates qui représentent le Vietnam à l’étranger prêtent également mainforte. Ils choisissent le plus souvent l’ao dài pour leurs apparitions publiques. L’ambassadeur du Vietnam en Inde, au Népal et au Bhoutan Pham Sanh Châu est parmi les plus actifs.

En plus de redonner vie à la version masculine de l’ao dài, le club Dinh Làng Viêt s’efforce également de valoriser les rites traditionnels et les coutumes vietnamiennes à travers des programmes culturels organisés dans le vieux quartier de Hanoï.   

Le port de ce vêtement traditionnel est aujourd’hui encouragé pour les enfants.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Le Centre du Vietnam reste une destination sûre Alors que de nombreuses localités ont suspendu leurs activités touristiques pour prévenir les infections respiratoires aiguës causées par la nouvelle souche du coronavirus (COVID-19), le Centre du Vietnam fait des efforts pour assurer la sécurité pour accueillir les voyageurs, avec des mesures pour consolider son image de destination sûre.