13/02/2018 20:34
L’ao dài est la tunique traditionnelle des femmes vietnamiennes. Cette tenue délicate, raffinée et séduisante permet aux Vietnamiennes de se démarquer des autres femmes du monde. Elles le portent lors des occasions spéciales comme Nouvel An lunaire, fêtes, cérémonies, mais aussi de plus en plus dans la vie de tous les jours...
>>Trois robes royales de la dynastie des Nguyên seront mises aux enchères à Paris
>>Foire printanière aux fleurs de Phú My Hung
>>À la découverte du Têt d’antan à Hanoï
>>Quand la mode française inspire une collection d’ao dài

Les stylistes de la marque A Designer Hanoi se présentent devant le public lors de la soirée de lancement de leur collection d’ao dài du Têt.
Photo : VNP/VNA/CVN

Du 12 au 17 janvier 2018, au Centre des échanges culturels du Vieux quartier de Hanoï (50, rue Dào Duy Tu) se sont tenus des défilés de mode sur le thème «Ao dài du Têt», afin de préserver et valoriser les valeurs culturelles de ce vêtement emblématique.

Ayant 10 ans d’expériences en matière de confection d’ao dài, la styliste Trinh Bich Thuy a partagé que depuis quelques années, cette tunique était de plus en plus portée par les Vietnamiennes. Lors des réunions familiales, des cérémonies, des visites de pagodes mais aussi lors des promenades dans la rue. La fabrication de ce costume se développe avec des modèles de plus en plus variés tant dans les coloris que dans les motifs décoratifs.

Les femmes d’âge moyen préfèrent souvent la tunique porteuse de motifs traditionnels tandis que les jeunes femmes s’intéressent aux ao dài "contemporains" avec des motifs et dessins modernes.

Un modèle de la collection Têt  de la marque Trinh Fashion.
Photo : VNP/VNA/CVN

Les stylistes n’hésitent pas à utiliser des tissus innovants comme  velours et brocart. De plus, il y a des variations dans le choix des pantalons. La tunique se porte actuellement avec une robe ou un legging.

Sur les ao dài du Têt présentés récemment au Centre des échanges culturels du Vieux quartier de Hanoï, les stylistes avaient appliqués des motifs traditionnels tels que fleurs de pêchers, fleurs d’abricotier et autres végétaux montrant le printemps qui arrive...., ou les mots "Phuc" (Bonheur) et "Lôc" (Prospérité) calligraphiés destinés à attirer la chance et le bonheur. Certains avaient même appliqué des photos de maisons anciennes ou de ruelles de Hanoï comme motifs.

Les efforts de créativité des stylistes visaient autant à valoriser cette tenue emblématique que l’identité culturelle du pays à travers des motifs originaux. 
 
VNP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Du fil de cuivre à l’œuvre d’art

Un portail d’information sur le tourisme intelligent de Phu Yên et Hà Nam La province centrale de Phu Yên a officiellement mis en service son portail d’information sur le tourisme qui est également accessible sur les smartphones utilisant IOS et Android.