06/07/2016 14:19
La province montagneuse de Lào Cai (Nord) a annoncé le 5 juillet un programme d'action pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre résultant de la déforestation et de la dégradation des forêts (REDD+).
>>Près de 400 millions de dollars pour la protection des forêts du Tây Nguyên
>>Le culte dédié au génie de la forêt des ethnies de Lào Cai

Conférence de lancement du programme d'action REDD+, le 5 juillet à Lào Cai (Nord). Photo : Portail électronique de Lào Cai

Le programme, élaboré avec l'aide du Centre des ressources forestières et de l'environnement du ministère de l'Agriculture et du Développement rural, fournira des mesures pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, la gestion, la protection et le développement durable des forêts à Lào Cai.

Selon le directeur de ce centre, Vu Tiên Diên, le lancement du programme d'action REDD + est une phase importante dans la protection des forêts et la lutte contre le changement climatique, tout en assurant les intérêts des locaux et les intérêts socio-économiques de la localité.

Le vice-directeur du Service provincial de l'agriculture et du développement rural, Tô Manh Tiên, a déclaré que dans son programme d’action REDD +, Lào Cai s'est fixé pour objectif de protéger les 267.100 ha de forêts naturelles existantes, dont près de 57.000 ha de forêts à l'usage spécifique, et près de 102.000 ha de forêts de protection.

Minimiser la déforestation

Lào Cai renforcera l’amélioration de ses capacités de prévention et de lutte contre les incendies, tout en minimisant la déforestation et la dégradation des forêts résultant de l'exploitation sylvicole.

La province conserve et augmente ses stocks de carbone forestier par le développement d'arbres forestiers, en particulier d'arbres à usages multiples comme la cannelle, la badiane, le pin...

Lào Cai va renforcer l’attrait de l'investissement dans le reboisement, la protection des écosystèmes et la transformation des produits forestiers pour augmenter les revenus des populations engagées dans la protection des forêts, a indiqué Tô Manh Tiên.

Le Vietnam figure parmi les 14 pays retenus pour expérimenter le REDD+, de même qu'il est le premier à appliquer des mesures de réduction de la déforestation et de la dégradation des forêts.

Financé par le gouvernement norvégien et mis en œuvre par le Programme des Nations unies pour l'alimentation (FAO), le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE), le REDD+ contribue à la lutte contre le changement climatique, à la conservation de la biodiversité, ainsi qu'à éviter la dégradation des sols et leur désertification.

VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà préserve et développe l'artisanat traditionnel

Le printemps arrive chez les Xa Phang de Diên Biên Nous nous rendons aujourd’hui à Thèn Pa, un hameau rattaché à la commune de Sa Lông, dans la province septentrionale de Diên Biên, pour découvrir la façon dont les Xa Phang célèbrent le Têt.