28/11/2018 23:35
La zone économique frontalière de Lào Cai sera développée pour devenir un pôle industriel, urbain, de commerce et de services, servant de moteur à la croissance de la province montagneuse de Lào Cai (Nord).

>>Perspectives d’investissement dans la zone économique frontalière de Binh Hiêp
>>Développer les zones économiques frontalières de Quang Ninh

 

La porte de la frontalière internationale de Lào Cai (Nord). Photo: VNA/CVN


Il s’agit de l’objectif du plan global de développement de cette zone d'ici 2040 avec vision à l'horizon 2050, qui vient d'être approuvé par le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc dans la décision No1627.

Selon ce plan, la zone économique frontalière de Lào Cai aura une superficie totale de 15.929,8 ha. Sa population devrait atteindre 90.000 habitants en 2040.

Elle sera dotée d'une zone centrale et de deux "ailes"  constitués par les couloirs économiques Ouest et Est. La zone de services couvrira plus de 356 ha, avec des espaces pour des foires et expositions, des bureaux de représentation d'entreprises et d'organisations, un centre commercial et un entrepôt de stockage, entre autres installations.

La zone désignée pour les activités industrielles comprendra des parcs industriels opérationnels (Dông Phô Moi de 100 ha et Bac Duyên Hai de 85 ha), une zone de traitement et d'emballage de 228 ha pour l'import-export dans le district de Bat Xat, et un espace réservé aux services, à la logistique, au stockage et à l'emballage.

Le plan prévoit également un complexe de tourisme, de divertissement et de sports couvrant plus de 344 ha dans la commune de Ban Qua du district de Bat Xat. Les sites culturels et spirituels locaux tels que temples de Thuong et de Mâu seront modernisés et transformés en attractions touristiques, tandis qu'un nouvel itinéraire touristique sera créé reliant cette zone économique frontalière à Sa Pa.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville, destination favorite des touristes

Appliquer les TI pour dégager les difficultés du tourisme Au cours des dernières années, le tourisme a connu un taux de croissance plus élevé que celui de l’économie nationale. Cependant, il sera très difficile pour le secteur de maintenir son taux de croissance actuel car il est confronté à un certain nombre de lacunes en termes de politique de visa et d’infrastructures aériennes.