11/09/2016 15:23
L’anis vert ou anis cultivé a pour nom botanique Pimpinella anisum et nom vietnamien Cây anit.

>>Le fenouil
>>La joubarbe des toits
>>Le Ba Ji Tian
 

L’anis vert. Photo : Archives/CVN


Il s’agit d’une plante annuelle à racine fuselée et vert foncé, à tige striée, à feuilles basales arrondies ou réniformes, dentées. Elle donne des petites fleurs jaunes, disposées en ombelles peu denses et graines gris-vert, striées. L’anis vert est originaire de l’est du bassin méditerranéen et d’Afrique du Nord. On le cultive pour ses graines qui sont dotées de propriétés médicinales et culinaires.

Parties utilisées : graines, huile essentielle

Constituants connus : huile essentielle (constituée à 70-90% d’anéthol avec du méthylchavicol et d’autres terpènes), furanocoumarines, flavonoïdes, acides gras, stérols et protéines.

Propriétés : apéritif, antispasmodique, carminatif, diurétique, emménagogue, expectorant.

Effets et usages médicinaux :

- Les graines d’anis sont réputées pour leur capacité à réduire flatulences et ballonnements et à faciliter la digestion. Elles sont souvent prescrites aux nouveau-nés et aux enfants souffrant de coliques et, à tous les âges, en cas de nausées et d’indigestion. En usage interne contre les indigestions, les gaz intestinaux, les coliques et les flatulences.

- Dans la mesure où elles combattent efficacement les spasmes, les graines d’anis donnent de bons résultats en cas de règles douloureuses, d’asthme, de toux, de coqueluche et de bronchite. Elles favorisent l’élimination des mucosités bronchiques et sont donc utiles pour soigner les affections respiratoires.

- En outre les graines d’anis favorisent la lactation et contribueraient à traiter les problèmes d’impuissance et de frigidité.

- L’huile essentielle connaît les mêmes indications et s’emploie, en usage externe, contre les poux et la gale. De plus, l’anéthol favorise l’ovulation chez la femme.

- La graine entière possède la même propriété, on l’utilise parfois pour stimuler la libido.

Préparations :

Récolter les ombelles quand elles ont bruni. Les laisser sécher et les secouer sur du papier pour récupérer les graines.

- Infusion : une cuillerée à soupe pour un demi-litre d’eau ; trois ou quatre tasses par jour.

- Poudre de graines : une cuillerée à café plusieurs fois par jour.

Disponible en sirop contre la toux.

Attention : l’huile essentielle ne doit être utilisée que sur prescription et sous contrôle médical. Déconseillé pendant la grossesse.       

Dr Doàn Van Tân/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Les autres articles
La sarriette des montagnes [04/02/2018 13:18]
Le marrube blanc [27/01/2018 16:00]
Le topinambour [21/01/2018 09:05]
La levure de bière [14/01/2018 18:00]
La cannelle [06/01/2018 09:05]
L’embélie [01/01/2018 05:55]
L’iris tigré [24/12/2017 18:09]
Le bois de Gaïac [17/12/2017 16:43]
La noix de Nikkar [10/12/2017 15:09]
L’avoine [02/12/2017 10:04]
Le withania [25/11/2017 11:56]
L’agérate conyzoïde [18/11/2017 10:59]
Espace francophone
Le "bain de feu" des Dao rouges pour accueillir le Nouvel An lunaire

Fêtes au début du printemps de l’Année du Chien dans diverses localités La fête Tiên Công 2018 s’est ouverte le 20 février à Quang Yên, province de Quang Ninh (Nord-Est). La cérémonie de remise du certificat ​inscrivant cette fête ​au patrimoine culturel immatériel de la province a eu lieu le même jour.