04/09/2018 19:03
Grâce aux scénarios de qualité et aux investissements dans des technologies modernes de studios privés, le film d’animation vietnamien est petit à petit en train d’émerger. L’animation est actuellement un terrain fertile pour les investisseurs et les jeunes créatifs et passionnés.
>>Un dessin animé culturel et patriotique
>>Un nouveau vent pour l'animation vietnamienne

"Monta dans l’étrange galaxie", premier film d’animation vietnamien destiné au cinéma. Photo: Vintata/CVN

En août, Monta dans l’étrange galaxie, premier film d’animation vietnamien projeté au cinéma, a été présenté au public de Hô Chi Minh-Ville et de Hanoï. La projection de 60 minutes, divisée en trois épisodes (d’autres devraient suivre), a reçu les commentaires élogieux du public, des amateurs et experts de l’animation.

Selon les experts, il s’agit du premier film d’animation pour le cinéma 100% "made in Vietnam". Les spectateurs nationaux ont été surpris par les innovations dans la construction, avec des thèmes modernes loin des thèmes classiques du dessin animé vietnamien où les références aux traditions ou aux paysages de la campagne sont nombreuses… Cette production marque un tournant pour le secteur de l’animation du pays.

Le concepteur du scénario est le groupe "The Whale Hunters", qui a dépassé 800 autres candidats pour remporter le premier prix du concours mondial d'écriture de scénarios lancé par le studio d'animation VinTaTa, créé par Vingroupe. "The Whale Hunters" est composé de quatre scénaristes basés à Hô Chi Minh-ville: Nguyên Hoàng Vu, Luong Vo Thành Luân, Sy Huu Vinh et Duong Minh Lôc.

Depuis plusieurs années, les salles de cinéma nationales sont devenues les "terrains exclusifs" des films d'animation étrangers. Minions, Frozen - la reine des neiges... ont été les films étrangers les plus rentables au Vietnam avec 94 milliards de dôngs, soit 1,2 million de spectateurs. Aussi la sortie d’un film d'animation vietnamien est-elle, à juste titre, considérée comme un événement majeur.

Un rêve devenu réalité

Une scène du film d’animation "Con rông chau tiên" (Descendants du Dragon et de la Fée). Photo: BM/CVN

Autrefois, les dessins animés étaient commandés uniquement par l'État et ces produits n’étaient pas largement diffusés. Depuis, le secteur a beaucoup changé avec l’investissement de studios et compagnies privées, pour produire des films d’animation destinés au cinéma ou à internet. Cette contribution des studios privés insuffle un vent de renouveau pour l'animation vietnamienne.

Ces dernières années, des films d’animation de nombreux jeunes cinéastes ont connu un grand succès sur YouTube, avec des millions de vues. On peut citer Duoi bong cây (traduction en français: À l'ombre des arbres - près de 6 millions de vues); Bô cua gà con (Père des poussins - 50,8 millions), Su tich hô Ba Bê (L'histoire du lac Ba Bê - 23,7 millions), Cô be ban diêm 3D (La Petite fille aux allumettes en 3D - plus de 2 millions).

En outre, Con rông chau tiên (Descendants du Dragon et de la Fée), production réalisée par l'entreprise de chaussures Biti’s, d’un investissement de 2 milliards de dôngs, a été visionnée plus de 20 millions de fois sur YouTube. Ce film d’animation de 20 minutes, produit par 100 artistes sous la direction du réalisateur Leo Dinh (Dinh Kiêu Anh Tuân), a nécessité 10.000 heures de travail sur 180 jours.

Beaucoup d'autres films d'animation, s’ils ont connu un moindre succès, témoignent également de la passion et de la créativité des jeunes cinéastes vietnamiens. On peut citer Câu be co lau, Dai chiên Bach Dang, Meo trang và Meo mun, Binh yên o trên lung, Kim Dông, The Journey unknow…

"Je crois que les Vietnamiens soutiendront les films d’animation nationaux si les cinéastes parviennent à produire des images vivantes et à exploiter des thèmes plus émotionnels, au lieu de techniques modernes écrasantes", a déclaré Bich Liên, productrice et patronne de la salle de cinéma MegaGS.

Nguyên Tùng/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.