23/08/2012 12:09
Préserver et restaurer l’ancienne citadelle de Cô Loa pour en faire un parc historique, culturel et écologique de la capitale Hanoi est l’objet essentiel du projet de planification globale de la conservation, de la restauration et de la valorisation de la zone de vestiges de cette citadelle.
 

La carte de l'ancienne citadelle de Cô Loa.

Photo : CTV/CVN

Ce projet qui vient d’être approuvé par le Premier ministre Nguyên Tân Dung couvre une superficie d’environ 860 hectares comprenant les vestiges et ses alentours dans les communes de Cô Loa, de Duc Tu, Viêt Hùng et de Uy Nô du district de Dông Anh.

Le Premier ministre a confié au Centre de préservation des patrimoines Thang Long-Hanoi la charge d’organiser la mise en oeuvre de cette planification dans les 12 mois suivant son approbation, en veillant à préserver les paysages naturels.

Ce centre devra notamment déterminer la limite de la zone de protection de l’ancienne citadelle de Cô Loa qui comprend trois spirales de terre, une porte, un temple, une maison commune, et quelques autres ouvrages.

Concernant l’aménagement des espaces urbains, plusieurs zones de grande valeur culturelle et historique devront être choisies pour reconstituer des anciens hameaux et villages vietnamiens dans un but touristique.

La planification doit en particulier tenir compte des paysages naturels, notamment dans le cadre de la construction d’un nouveau réseau d’adduction d’eau potable dans les zones d’habitat ainsi que le réseau de rivières et d’étangs de l’ancienne citadelle qui alimentait ses douves.

Récemment, la ville de Hanoi a aussi publié un projet de planification de la zone de l’ancienne citadelle royale de Thang Long qui doit également devenir un parc culturel et historique de la capitale.

L’ancienne citadelle de Cô Loa

Située dans le district de Dông Anh à environ 20 km du centre de Hanoi, l'ancienne citadelle de Cô Loa, qui couvre 500 ha, abrite de nombreux sites archéologiques dont les fouilles ont montré que le développement du Vietnam a été continu durant de l'âge de la pierre, l'âge du bronze et l'âge du fer.

Selon les archéologues, Cô Loa est la plus ancienne citadelle du Vietnam, alors capitale sous le règne d'An Duong Vuong au IIIe siècle avant Jésus-Christ.

Cette citadelle témoigne des techniques de construction de l’époque et d’architecture militaire des Vietnamiens qui surent profiter de la configuration du terrain pour construire deux murailles en colimaçon.

Cô Loa comportait à l'origine, selon la légende, neuf spirales de terre, et trois selon les archéologues : celle à l'extérieur mesurait environ huit kilomètres, celle du milieu, 6,5 km, et la dernière, 1,6 km. Hautes en moyenne de quatre à cinq mètres avec un maximum en certains endroits de 8 m à 12 m, leur base était épaisse de 20 m à 30 m. Constituées de terre, elles étaient renforcées par des haies de bambous et bordées de larges douves...

Au 6e jour du premier mois lunaire de l'année, la population locale organise un festival solennel en l'honneur des bâtisseurs de la citadelle et du roi An Duong Vuong.


Thuy Hà/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.