28/03/2020 16:56

Onze pays européens ont annoncé vendredi soir 27 mars le lancement officiel de la future force "Takuba", un groupement de forces spéciales européennes destiné à accompagner les soldats maliens au combat face aux terroristes, mais seuls six d'entre eux se sont pour l'instant engagés à y participer. "Considérant que la situation sécuritaire au Mali, et, plus largement au Sahel, est toujours préoccupante", l'Allemagne, la Belgique, le Danemark, l'Estonie, la France, la Norvège, les Pays-Bas, le Portugal, la République Tchèque, le Royaume-Uni et la Suède "soutiennent politiquement la création d'une task force" pour "assister les forces armées maliennes dans la lutte contre les groupes terroristes et appuyer les efforts actuellement déployés par l'opération Barkhane et la Force conjointe du G5 Sahel", soulignent-ils dans un communiqué. Le Mali et le Niger participaient également à la réunion. Cette force Takuba, qui doit compter quelques centaines d'hommes, débutera cet été ses opérations sous commandement français dans la région du Liptako, aux confins du Niger et du Mali, réputée servir de sanctuaire à des groupes terroristes. 


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vivre vert, nouveau mode de vie chez les jeunes Vietnamiens

Le tourisme vietnamien en bonne posture sur son marché national Depuis que la pandémie de COVID-19 a été maîtrisée au Vietnam, le secteur du tourisme, qui a été gravement touché par l’épidémie, a pris des mesures pour se relancer, dans un premier temps, sur le marché intérieur.