05/01/2021 15:19
Depuis lundi 4 janvier, pour se déplacer entre Cân Gio (Hô Chi Minh-Ville) et Vung Tàu (province Bà Ria-Vung Tàu), les passagers peuvent utiliser le nouveau service de ferry Cân Gio - Vung Tàu, sur un itinéraire de plus 15 km en 30 minutes. Le billet pour chaque passager est de 70.000 de dôngs.
>>Trois projets d’amélioration des infrastructures du transport fluvial
>>Ferry SEAWOL : une Vietnamienne confirmée disparue

Cân Gio - Vung Tàu est le premier ferry maritime à Hô Chi Minh-Ville d’une compagnie privée. Le voyage démarre au quai de Tac Suât, dans la commune Cân Thanh (district de Cân Gio) pour finalement rejoindre la ville de Vung Tàu (près du siège de l'Administration du port maritime de Vung Tàu).

Un ferry maritime au quai de Tac Suât dans le district de Cân Gio (Hô Chi Minh-Ville).

L’entreprise offre actuellement le voyage grâce à deux ferries opérant avec 24 trajets par jour, avec 60 minutes d'intervalle chacun.

Un ferry fait 45 m de long, 10 m de large, et peut atteindre une vitesse maximale de 24 nœuds (plus de 43 km/h). Avec 2 étages, il peut compter 330 sièges. En plus des passagers, le ferry est autorisé à transporter 10 voitures, 50 motos et des marchandises.

Au départ et à l’arrivée, les voyageurs peuvent profiter d’une salle d’attente, d’un parking et d’un service de billetterie efficace. Le tout construit en même temps pour accueillir au mieux les passagers.

Le prix du billet est de 70.000 de dôngs. En outre, les passagers doivent payer  des frais supplémentaires en fonction de ce qu’ils veulent transporter avec eux. Plus précisément, les motos et les vélos sont chargés 50.000 de dôngs par véhicule. La voiture 4 places et la camionnette coûtent entre 350.000 de dôngs à un million de dôngs selon la taille. Le ferry ne transporte toutefois pas de camions porte-conteneurs.

Les ferries au quai de la ville de Vung Tàu (Sud).

Le président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Thành Phong, a déclaré qu’auparavant, pour aller de Cân Gio à Vung Tàu, en dehors de la route, on ne pouvait s’aventurer sur la voie marine qu’avec des navires en bois de faible tonnage, incapables de transporter des voitures. Désormais, le nouveau ferry répond aux besoins des gens et devrait permettre de réduire les embouteillages sur les routes, en particulier sur l'autoroute Hô Chi Minh-Ville - Long Thành - Dâu Giây et sur la Nationale 51 (Dông Nai).

M. Phong croit que le ferry de Cân Gio - Vung Tàu crée des opportunités de connecter Cân Gio aux provinces voisines et devrait donc contribuer au développement économique, social et touristique local.

Grâce à l'itinéraire de ferry maritime Cân Gio - Vung Tàu, les résidents de Cân Gio n’ont besoin que de 30 minutes pour aller se rendre à Vung Tàu. Le trajet Long An - Tiên Giang - Vung Tàu dure quant à lui deux heures et demie. Le temps de déplacement est nettement raccourci.

Texte et photos : Quang Châu/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bánh duc à la sauce de soja, un encas rustique mais délicieux

La région de la montagne percée à Cao Bang Cao Bang regorge de sites naturels spectaculaires. Outre la cascade de Ban Giôc, la chaîne de montagnes percées de Nui Thung, les maisons sur pilotis traditionnelles en pierre ou les superbes paysages sont autant d’atouts touristiques majeurs.