07/10/2020 15:02
Mardi 6 octobre, l’Association vietnamienne des victimes de l’agent orange/dioxine (VAVA) a présenté l’application VAVA Plus.

>>Offrir un meilleur avenir aux victimes de l’agent orange/dioxine
>>Célébration de la Journée des victimes de l’agent orange/dioxine
 

Application pour les victimes vietnamiennes de l’agent orange.
Photo : LD/CVN


D'après le président Nguyên Van Rinh de l’Association vietnamienne des victimes de l’agent orange/dioxine (VAVA), cette plateforme permet aux donateurs potentiels de connaître les besoins de ces victimes et d’entrer en contact avec elles. Elle publie également des reportages sur les victimes de l’agent orange/dioxine.

Pendant la guerre du Vietnam, entre 1961 et 1971, l'Armée américaine a largué sur ce pays environ 80 millions de litres d’herbicides toxiques à forte teneur en dioxine, l’un des produits toxiques les plus puissants, sur le Vietnam pour détruire la végétation qui couvrait la progression des soldats vietnamiens et les priver de leurs sources de nourriture.

Plus de 4,8 millions de Vietnamiens ont été exposés à la dioxine. Elle a engendré la mort de milliers de personnes tandis que des dizaines de milliers de patients souffrent d’atteintes sévères dues à l’exposition à ce composé.

Près de 60 ans après le premier épandage de cet herbicide massivement utilisé par les Américains durant la guerre, de nombreux Vietnamiens continuent de souffrir de ses effets.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
«Bún Ốc Bà ngoại» transmet les valeurs de la cuisine vietnamienne

Le nombre d'arrivées internationales en octobre au Vietnam en hausse Le nombre d'arrivées internationales en octobre au Vietnam est en hausse de 7,6% sur une base mensuelle mais a baissé de 99,1% en glissement annuel.