24/11/2020 22:16
"La vraie rencontre, dans le monde réel, avec de vraies personnes est la plus belle chose que tout le monde espère à l'avenir", tel est le slogan de la nouvelle plate-forme de rencontre TigerDate.
>>Le logiciel libre donne rendez-vous à Hanoi
>>Les logiciels libres au Vietnam : leur utilisation actuelle et perspectives

Des invités lors de la cérémonie de lancement de la plateforme de rencontres TigerDate à Hô Chi Minh-Ville.

S'exprimant lors du lancement de la plateforme de rencontre, le chanteur et musicien Lâm Vissay, représentant de TigerDate, a déclaré : "Le Vietnam est le premier pays à présenter la plate-forme de rencontre TigerDate. Elle est opérationnelle à Hô Chi Minh-Ville puis le sera à Hanoï, Dà Nang, Nha Trang, Hôi An, Dà Lat et plusieurs autres provinces. Nous avons déployé TigerDate au Vietnam car c’est un des pays qui ont parfaitement su contrôler la pandémie de COVID-19. Ainsi de nombreuses activités socio-économiques ont été maintenues".

TigerDate possède une équipe de base au Vietnam, les autres membres étant répartis dans le monde entier. L'utilisation de cette plateforme est assez simple : une fois inscrit, vous aurez deux options : créer un rendez-vous ou rejoindre des rendez-vous existants.
 
TigerDate vise à aider les personnes ayant les mêmes centres d'intérêt à se rencontrer dans la vraie réelle. Ce qui se passera ensuite dépendra de vous. Après le rendez-vous, ses données seront supprimées.

La plateforme garantit la sécurité des informations et du réseau pour les utilisateurs. Ceux-ci pourront notamment demander aux techniciens de TigerDate de bloquer les personnes indésirables sur le champ.

Une fois expérimentée au Vietnam, cette plateforme de rencontres sera développée dans différents pays du monde.

Texte et photo : Minh Thu/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bánh duc à la sauce de soja, un encas rustique mais délicieux

Ancienne cité impériale de Huê : une chute de 72,6% de son chiffre d’affaires en 2020 En raison de l’impact de la pandémie de COVID-19, le nombre de touristes dans l'ancienne cité impériale de Huê (Centre) en 2020 a fortement chuté, avec un million de touristes.