23/10/2019 17:13
La campagne nationale "Indétectable = Intransmissible" (I = I) a été officiellement lancée le 22 octobre à Hanoï avec le soutien des Centres de contrôle et de prévention des maladies des États-Unis (CDC).
>>VIH/sida : plus de 10.000 patients traités dans les établissements de santé privés
>>Encouragement de la participation privée à la lutte contre le sida
>>Renforcement de la participation du secteur privé à la lutte contre le VIH/sida

Les participants au lancement de la campagne nationale "Indétectable = Intransmissible" (I = I), le 22 octobre à Hanoï.
Photo : Bich Ngoc/VNA/CVN

La campagne nationale "Indétectable = Intransmissible" (I = I) vise à sensibiliser le public, les personnes vivant avec le VIH et les fournisseurs de services de prévention et de contrôle du VIH/SIDA, au message I=I, basé sur des preuves montrant que le traitement du VIH est très efficace pour réduire la transmission du virus et que l'infection à VIH n'est plus une maladie terminale, mais une maladie chronique gérable.

Plus concrètement, les traitements empêchent le virus de se multiplier, bloquent son évolution et diminuent la charge virale, c’est-à-dire la quantité du virus dans le sang. En prenant correctement son traitement, une personne séropositive peut réduire sa charge virale jusqu’à ce qu’elle devienne inférieure au seuil de détection au laboratoire : on dit alors que la charge virale est indétectable. La personne séropositive ne transmet alors plus le VIH lors de relations sexuelles.

La campagne nationale I=I encourage les personnes vivant avec le VIH à accéder rapidement aux services de traitement, à suivre scrupuleusement les régimes de traitement et à se soumettre régulièrement à des tests de charge virale, tout en atténuant la discrimination à l'égard des patients atteints du VIH/SIDA.

La campagne I=I sera mise en œuvre au niveau central et régional, dans 11 grandes villes et provinces incluses dans le Plan d'urgence du président des États-Unis pour la lutte contre le SIDA (PEPFAR). Elle dure d'octobre à décembre de cette année.

Jusqu’au 30 juillet 2019, le message I=I avait été partagé par 895 organisations de 98 pays et avait été traduit en 25 langues. Le 6 septembre de cette année, le Vietnam a été le premier des pays bénéficiaires du PEPFAR à publier un document guidant les activités de communication à l'échelle nationale sur le message I=I.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Remise des prix du Concours "Jeunes Reporters Francophones - Vietnam 2019"

La Semaine de la culture et du tourisme de Cà Mau 2019 prévue en décembre Ayant pour thème "Rendez-vous à Cà Mau", la Semaine de la culture et du tourisme de Cà Mau 2019 aura lieu du 10 au 15 décembre avec de nombreuses activités intéressantes et la participation du Laos, du Cambodge, de la Thaïlande et de la République de Corée.